Récipiendaires 2003

François Deschênes - Sciences naturelles et génie

Estimation simultanée et coopérative d'indices visuels de profondeur pour la perception tridimensionnelle

La vision artificielle permet à un ordinateur de prendre conscience de l'environnement 3D dans lequel il évolue afin qu'il puisse y agir, réagir ou prévoir des actions de façon intelligente. Elle est désormais employée dans divers champs d'activités comme la médecine (chirurgies assistées par ordinateur), la robotique (systèmes de guidage automatique), le cinéma (effets spéciaux), l'aérospatial (simulateurs réalistes), etc.

La recherche de M. Deschênes a porté sur l'apport de l'information liée à la présence de flou et à son intégration dans un modèle réaliste de formation d'images optiques.

Les travaux de M. Deschênes ont rendu possible l'estimation simultanée et coopérative d'indices visuels de profondeur complexes à l'aide d'un système d'équations simple. Les résultats expérimentaux ainsi que les applications développées (reconstruction 3D d'objets de musée, estimation du relief à partir d'images aériennes, estimation du mouvement) confirment que toutes ces contributions permettent d'accroître la robustesse, la densité et la précision des algorithmes de vision artificielle, ce qui favorise par conséquent l'émergence de nouvelles applications : le suivi de mouvement pour la surveillance électronique, la compression de données vidéos, l’interprétation automatique du comportement de la caméra, la perception 3D de l’environnement des systèmes de guidage automatique, l’amélioration de la qualité de l’image…

Enfin, précisions que les travaux de M. Deschênes ont déjà fait l’objet de transferts technologiques : un logiciel de numérisation 3D de haute précision pour les objets muséographiques et une mise à jour automatique de bases de données de routes à partir d’images satellites.

Chantal-Édith Masson - Lettres, sciences humaines et sociales

Le traitement des substantifs dans Le Robert – CD-ROM : modélisation, formalisation et proposition méthodologique en vue de son informatisation

La majorité des gens possède au moins un dictionnaire papier et, j’imagine, plusieurs possèdent aussi une version informatisée d’un dictionnaire, puisque les dictionnaires sont passés à l’ère informatique. Mais qui comprend ce qu’implique la constitution d’un dictionnaire papier par rapport à celle d’un dictionnaire informatisé? Et qui comprend ce que qu’entraîne ce passage du papier à l’informatique dans le monde de la lexicographie?

C’est à cette tâche que s’est attaquée Mme Masson en se penchant sur l’absence de méthodologie complète explicite dans la rédaction des articles qui forment un dictionnaire, plus précisément les noms. En adhérant à des méthodes et à des modèles issus de l’intelligence artificielle et de la psychologie cognitive, elle a pu expliquer cette absence, puis modéliser et formaliser l’expertise dictionnairique et, finalement, produire une fiche informatique semi-automatisée de saisie et de traitement des informations. Une thèse audacieuse, multidisciplinaire et innovante.

Entre autres retombées, les travaux de Mme Masson ont permis d’asseoir une plateforme logicielle pour le projet Le français standard d’usage au Québec. Par ailleurs, les prestigieuses Éditions Champion ont proposé à Mme Masson de publier sa thèse, un signe manifeste de l’importance de ses travaux dans le domaine.

Paul A. Thibodeau - Sciences de la santé

Propriétés oxydantes et antioxydantes des estrogènes et de ses métabolites impliqués dans un cycle rédox

Les travaux de recherche de M. Paul Thibodeau visaient à caractériser la capacité des différents estrogènes à soit produire des radicaux libres, soit les inhiber. Les radicaux libres, comme beaucoup d’entre nous le savent, jouent un rôle important dans l'apparition de plusieurs maladies, comme différents cancers, certaines maladies cardio-vasculaires, le vieillissement et bien d'autres.

Les résultats de la thèse de M. Thibodeau ont démontré que certains dérivés d’un estrogène appelé estradiol agissent comme oxydants capables d'amener des cassures au niveau de l'ADN, une étape importante dans le développement du cancer du sein. À l’opposé, ce même estrogène peut aussi être transformé en d’autres dérivés qui agissent comme antioxydants, lesquels protègent contre des dommages induits par les radicaux libres, par exemple les maladies cardio-vasculaires.

Globalement, cette thèse indique que la famille des estrogènes est plus complexe que l'on croyait et ouvre un nouveau champ de recherche qui permettra d'établir quelles patientes peuvent bénéficier des estrogènes, comme cardioprotecteurs, et quelles patientes ne devraient pas utiliser la thérapie hormonale afin d'éviter une augmentation du risque des cancers du sein et de l'utérus. Une thèse à la fine pointe de l’actualité qui contribue à documenter l’utilisation des estrogènes en hormonothérapie, entre autres, et leurs impacts sur la santé des femmes. Il est évident que ce nouveau chercheur participe déjà à l’innovation en recherche.