Exemples de collaborations

Le roadster Can-Am Spyder de BRP

Le Centre de technologies avancées BRP-Université de Sherbrooke (CTA) a obtenu en 2010 un appui financier de 11,3 millions de dollars pour développer une technologie de motorisation hybride pour le roadster Can-Am Spyder de BRP. Il s'agit du seul projet de développement d'un roadster hybride électrique au monde. Avec 6,2 millions de dollars provenant du programme Partenariat Automobile du Canada et 5,1 millions de dollars de BRP, les travaux s’échelonneront sur une période de quatre ans. Une trentaine de chercheurs provenant de l'Université et de BRP travaillent sur ce projet. L’équipe devra faire preuve d'originalité lors du développement des composantes. La dimension compacte du roadster impose à elle seule de grands défis. Plutôt que de modifier la technologie hybride existante sur le marché, les chercheurs devront concevoir un tout nouveau système de propulsion. Le CTA produira trois générations de véhicules prototypes et leurs composantes au cours des quatre prochaines années. Le produit final devra passer le test au plan de la performance, de la fiabilité, de la durabilité et de la production économique en série. Les innovations technologiques seraient potentiellement transférables à d'autres types de véhicules et de produits.

Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques

Cette chaire a été mise sur pied en 2003 grâce au soutien financier du Gouvernement du Québec. Il s’agit d’un lieu commun et officiel où praticiens, cadres de l'État et chercheurs peuvent échanger sur les nouveaux défis touchant la fiscalité et les finances publiques. Les retombées sur les plans scientifique et socio-économique sont nombreuses : l'amélioration et la simplification de la gestion des impôts et taxes applicables au Québec et au Canada; la présence d’une entité québécoise, indépendante et reconnue, consacrée à l'analyse et à la diffusion des aspects socio-économiques de la fiscalité et des finances publiques; la formulation des éléments techniques nécessaires pour mettre en place les recommandations résultant des recherches de la chaire; la formation de personnel hautement qualifié dans un domaine en forte croissance dans l’économie du savoir; l’exportation de l’expertise québécoise en fiscalité et en finances publiques. La chaire forme des experts-conseils dans l’élaboration et la gestion de nouveaux impôts, une expertise qui est en demande notamment dans plusieurs pays en voie de développement.

Reconnaissance majeure dans l’imagerie, le LABPETTM 

À l’automne 2012, les professeurs Roger Lecomte, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, et Réjean Fontaine, de la Faculté de génie, tous deux chercheurs au Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel du CHUS, ont reçu un des plus prestigieux prix en innovation au Canada, le Prix d’innovation de la Fondation Ernest C. Manning. Ils ont remporté ce prix pour le design, le développement et la commercialisation de LABPETTM, un scanner pour l’imagerie d’émission par positrons. Il s’agit du premier système d’imagerie au monde qui utilise des détecteurs à base de photodiodes à avalanche pour l’imagerie préclinique dédiée à la recherche médicale, une technologie maintenant utilisée partout dans le monde. Le LABPETTM est fabriqué par la compagnie Gamma Medica et distribué par General Electric Healthcare. L’interdisciplinarité et la ténacité ont joué un rôle prépondérant dans le développement de ce scanner, puisque les disciplines de la médecine nucléaire, la biologie, le génie électrique et le génie informatique ont été nécessaires pour obtenir les résultats escomptés en une dizaine d’années de recherche et de développement.

Chaire de recherche de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke

La persévérance et la réussite scolaire des élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) préoccupent l’ensemble des dirigeants de cette commission scolaire, de son personnel enseignant, des parents, des chercheurs et des décideurs de la région. Malgré la diminution du taux de décrochage des élèves de cette commission scolaire grâce aux retombées du 1er mandat de la chaire (2007-2012), le parcours scolaire de certains élèves demeure tout de même empreint de défis. Trois axes structurent la programmation de recherche de la chaire : pratiques pédagogiques suscitant l’engagement, la persévérance et la réussite des élèves; programmes Trait d’union et Pare-chocs; programmes de prévention du décrochage scolaire ciblant les élèves à haut risque.