Engagement à l’égard de l’équité, de la diversité et de l’inclusion

L’Université de Sherbrooke est engagée à soutenir de façon prioritaire l’équité et la diversité comme facteurs stratégiques d’excellence. Cet engagement est élaboré dans son Plan d’action d’équité pour les programmes interorganismes (2017-2022). Ce plan d’action répond au Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC), qui, en mai 2017, a enjoint les universités canadiennes à remédier à la sous-représentation des quatre groupes désignés (femmes, minorités visibles, Autochtones et personnes avec un handicap) parmi les titulaires de chaires de recherche du Canada. Chaque université est tenue d’atteindre ses cibles en matière d’équité d’ici décembre 2019 et de produire, une stratégie à cette fin, à laquelle sont associés deux objectifs fondamentaux, étroitement liés : une transparence accrue dans l’allocation des chaires de recherche du Canada (CRC) et une reddition de comptes plus claire et plus complète. L’Université de Sherbrooke accueille favorablement cette obligation légitime.  

Tout en portant une attention particulière aux CRC, le plan d’action englobe tous les programmes administrés par le Secrétariat des programmes interorganismes à l’intention des établissements (SPIEE) (CRC), Chaires d’excellence en recherche du Canada, Chaires du Canada 150, et Fonds Apogée). À moyen terme il s’appliquera à l’ensemble de la recherche effectuée à l’Université de Sherbrooke.

Avec son plan 2017-2022, l’Université se munit d’objectifs, quantitatifs aussi bien que qualitatifs, qui la guideront en matière d’équité, de diversité et d’inclusion; elle identifie aussi les moyens qu’elle mettra en œuvre pour que, d’ici 2019, nos titulaires de chaires de recherche du Canada soient représentatifs du bassin de disponibilité des chercheuses et chercheurs pour les groupes désignés, avec l’objectif de maintenir ces seuils de représentation par la suite.

Principaux objectifs du plan d'action

Découlant de la présente déclaration d’engagement, l’Université de Sherbrooke formule son plan d’action autour de trois grands objectifs :

  1. D’ici 2019, atteindre les cibles de représentation des groupes désignés, pour les chaires de recherche du Canada mais aussi pour les autres programmes du SPIIE;
  2. Après 2019, maintenir la situation d’équité;
  3. Au-delà des chiffres, changer les mentalités : il s’agit d’élargir l’expérience acquise à l’ensemble de la recherche effectuée à l’Université, pour la transférer notamment à tous les recrutements professoraux.

Principales mesures prévues au plan d'action

Les mesures prévues incluent notamment :

  • un processus plus transparent d’allocation et de dotation des postes CRC;
  • la collecte systématique de données sur la représentation des groupes désignés parmi les titulaires de chaire, et l’analyse régulière de ces données afin d’identifier les écarts aux objectifs de représentation et d’y remédier;
  • une formation obligatoire pour tous les professeurs et administrateurs qui participent aux processus d’allocation des chaires et de dotation des postes;
  • une communication continue sensibilisant la communauté universitaire à l’engagement de l’institution envers l’égalité d’accès aux CRC (et aux programmes du SPIEE en général),  et l’informant aussi des mesures prises ou à prendre par l’Université pour atteindre ses cibles de représentation pour les groupes désignés, et des progrès accomplis en ce sens;
  • la mise en place d’un processus pour traiter toute question liée à la mise en œuvre du Plan d’action;
  • la publication d’un rapport annuel destiné au public et au PCRC, faisant état des progrès et de l’évolution vers l’atteinte des objectifs du Plan d’action, sur la base d’indicateurs de rendement quantifiables;