Pavillon de recherche appliquée sur le cancer

Le cancer demeure la première cause de mortalité au Québec. Toutes les 11 minutes, un Québécois apprend qu'il est atteint d'un cancer et un Québécois en meurt toutes les 26 minutes. La recherche représente la seule avenue qui puisse réellement être source d’espoir. L’importance de développer de nouvelles stratégies pour lutter contre cette maladie est donc un enjeu de société majeur et ce à quoi se consacre le nouveau Pavillon de recherche appliquée sur le cancer de l’Université de Sherbrooke.

Spécialisées en génomique fonctionnelle, en RNomique, en protéomique ainsi qu'en oncologie moléculaire et en biologie cellulaire, les équipes de recherche de l'Université de Sherbrooke bénéficient maintenant d’installations de haute performance pour repousser les frontières des connaissances sur le cancer.

Le PRAC est un bijou technologique de recherche. À long terme, il est prévisible que les fruits de la recherche multidisciplinaire menée au PRAC contribueront à réduire le fardeau des soins de la santé à plusieurs niveaux, notamment par un dépistage précoce plus efficace et fiable et par le développement de nouvelles stratégies de traitement du cancer

Afin d’aménager le nouveau pavillon, l’Université de Sherbrooke avait acquis l’ancien Centre de développement des biotechnologies de Sherbrooke (CDBS), situé sur le Campus de la santé. L’UdeS a agrandi et aménagé la vaste majorité des espaces existants de l’édifice. Le PRAC regroupe actuellement des équipes de recherche localisées auparavant à la Faculté de médecine et des sciences de la santé, au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, au Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel et à l’ancien CDBS.

Le PRAC réunit une trentaine d’équipes de recherche multidisciplinaires. Il fournit de l’équipement hautement spécialisé aux chercheurs en génomique fonctionnelle, en RNomique, en protéomique ainsi qu'en oncologie moléculaire et en biologie cellulaire du cancer.