Programme de bourses d'excellence aux études supérieures

Le Programme de bourses d’excellence aux études supérieures de l’Université de Sherbrooke vise à soutenir les étudiantes et étudiants les plus performants désirant acquérir une formation à la recherche à la maîtrise ou au doctorat et ce, autant dans les disciplines du génie et des sciences de la nature, des sciences humaines et sociales que des sciences de la santé.

La création d’un fonds dédié à ce programme permet d’offrir des bourses de :

  • 10 000 $ par année pour un maximum de deux (2) ans à la maîtrise;
  • 15 000 $ par année pour un maximum de trois (3) ans au doctorat.

Ces montants comprennent une contrepartie d’au moins 25 % provenant de la faculté, du département, de l’institut ou du centre de recherche accueillant la boursière ou le boursier, ainsi que 25 % de la, du ou des directrices ou directeurs de recherche.

Deux concours ont lieu annuellement. Les dates limites de soumission des candidatures sont fixées au 1er mars et au 15 septembre de chaque année. Les résultats sont annoncés en début d’avril et d’octobre respectivement. Le nombre de bourses offertes fait l’objet d’une analyse rigoureuse, optimale et équitable.

Conditions d’admissibilité

Au moment de l’entrée en vigueur de la bourse, c'est-à-dire au trimestre d’hiver suivant le concours d’automne ou au trimestre d’été (ou d’automne, si l’admission est prévue pour ce trimestre) suivant le concours d’hiver, l’étudiante ou l’étudiant :

  • doit détenir un diplôme de 1er ou de 2e cycle universitaire selon le programme désiré;
  • doit être domicilié au Québec;
  • ne doit pas détenir une bourse d’un organisme externe (ex. CRSNG, CRSH, IRSC, FRQ, etc.) pour une valeur ou une durée égale ou supérieure à la durée prévue de la bourse institutionnelle.

Les bourses sont réservées aux étudiantes et étudiants non-inscrits ou inscrits depuis moins de huit (8) mois à un programme de maîtrise ou de doctorat à la date du concours pour lequel ils déposent une demande. Autrement dit, au moment du dépôt de sa candidature, l’étudiante ou l’étudiant est dans l’une des situations suivantes :

  1. inscrit au premier ou second trimestre de son programme d’études supérieures (S1 ou S2); ou
  2. admis et sera inscrit au trimestre suivant; ou
  3. s’engage à faire les démarches d’admission dans les délais nécessaires pour être inscrit au programme d’études supérieures avant la date d’entrée en vigueur de la bourse si sa candidature est retenue.

L’étudiante ou l’étudiant peut soumettre une demande de bourse une seule fois à la maîtrise et une seule fois au doctorat.

Conditions d’admissibilité particulières à la maîtrise

Pour être éligible à une bourse, l’étudiante ou l’étudiant doit avoir obtenu, au moment du dépôt de la demande, une note moyenne supérieure à 3,0/4,3 (B) ou l’équivalent dans le cadre de ses études de 1er cycle, à moins que les réalisations et travaux présentés dans son curriculum vitae soient considérés de nature exceptionnelle.

La personne inscrite dans un programme de diplôme d’études approfondies (DEA), ou l’équivalent, est tenue de soumettre sa demande au concours de bourses de maîtrise.

Passage accéléré au doctorat

La personne qui bénéficie d’une bourse à la maîtrise et qui fait un passage accéléré au doctorat à l’UdeS peut conserver sa bourse de maîtrise, toujours en considérant le maximum de deux (2) ans.

Interruption des études (congé de maternité, congé parental, maladie)

L’étudiante ou l’étudiant ayant interrompu ses études de maîtrise ou de doctorat en raison d’un congé de maternité ou parental peut bénéficier d’un report maximal d’un (1) an de sa période d’admissibilité. De même, la personne étudiante peut se prévaloir d’un report de sa bourse pour des raisons de santé majeurs sur présentation d’un certificat médical précisant la durée du congé. Dans tous les cas, les versements de la bourse sont interrompus durant cette période.

Obligation de soumission de candidature à des concours externes de bourses

La personne étudiante qui obtient une bourse du présent programme doit nécessairement soumettre une demande à au moins un concours de bourses d’un organisme subventionnaire externe au cours de la 1ère année de validité de la bourse institutionnelle.


[1] Les conditions énumérées ci-dessus doivent demeurer réunies durant toute la période de validité de la bourse.

Dossier de candidature

Dates limites

La candidature doit être déposée électroniquement à l’adresse vrres@usherbrooke.ca avant 23h59 le 15 mars pour le concours d’hiver, ou avant 23h59 le 15 septembre pour le concours d’automne. Si la date limite tombe un jour de fin de semaine ou un jour férié national, le dossier de candidature doit parvenir au plus tard le prochain jour ouvrable.

Les dossiers complets doivent être transmis avant la date limite. Les dossiers reçus après cette date ne seront pas retenus. Aucune mise à jour du dossier ne sera acceptée après la date limite de soumission.

Documents exigés

Le dossier doit inclure, dans l’ordre, les documents suivants dans un seul fichier PDF :

  • Formulaire de demande du Programme de bourses d’excellence aux études supérieures signé;

    • Le formulaire prévoit que l’étudiante ou l’étudiant présente un court projet de recherche lors de la soumission de sa demande ou avant d’obtenir la bourse. Le projet ne sera pas évalué, mais il est important de s’assurer que la boursière ou le boursier réalise un projet de recherche pertinent aux plans social et scientifique, et faisable. Aussi, comme la boursière ou le boursier devra être dirigé ou codirigé par une professeure ou un professeur de l’Université de Sherbrooke, il devra identifier son équipe de direction dès le dépôt de la demande pour la majorité des programmes ou du moins avant d’obtenir la bourse dans les programmes où l’obligation de l’identification de la direction de recherche vient après le début du parcours de formation.

  • Curriculum vitae simplifié du Programme de bourses d’excellence aux études supérieures;
  • Relevé de notes officiel émis pour le diplôme servant de base d’admission;
  • Preuves, certificats, notifications d’éditeurs ou courriels de confirmation exigés dans le CV simplifié;
  • Toute autre documentation jugée pertinente.

Autres sources de financement

Avec l’accord de la direction de recherche et à la condition que le travail ne nuise pas à la réalisation de sa formation en recherche et de ses travaux de recherche (activités de recherche), la personne boursière est autorisée à donner une charge de cours maximale de 45 heures par trimestre ou à occuper un emploi rémunéré pour un maximum de 100 heures par trimestre.

La personne boursière détentrice d'un diplôme professionnel universitaire et d’un permis de pratique valide au Québec peut recevoir un complément de salaire pour l’exercice d’activités professionnelles, conditionnellement à ce qu’elle consacre au moins 75 % à ses activités de recherche.

L’attribution d’un complément de bourse par une autre source est autorisée.

Lorsqu'une ou un récipiendaire obtient une bourse complémentaire d'un organisme externe ou une rémunération pour effectuer ses activités de recherche, les règles suivantes seront applicables :

  • Le cumul de bourses ou de rémunération pour les activités de recherche est autorisé jusqu’à concurrence de 19 500 $ à la maîtrise ou 23 000 $ au doctorat;
  • Si la bourse externe ou la rémunération pour les activités de recherche est d'une valeur et d’une durée égale ou supérieure à celle de la bourse institutionnelle, cette dernière sera annulée et offerte à une autre personne en liste d'attente ou retournée vers le fonds de capitalisation;
  • Si la bourse externe ou la rémunération pour effectuer des activités de recherche est d’une valeur égale ou supérieure et d’une durée inférieure à la bourse institutionnelle, cette dernière est alors interrompue pour la durée de la bourse externe ou de la rémunération pour activités de recherche. La portion non utilisée de la bourse institutionnelle est réservée et les versements reprennent lorsque le financement alternatif prend fin. La portion conservée est calculée de la façon suivante :
Bourse d'excellence aux études supérieuresMOINS (-)(Durée de la bourse externe complémentaire ou de la rémunération + Portion de la bourse d'excellence déjà versée avant le début des versements de la bourse externe ou de la rémunération)EST ÉGAL À (=)Portion restante de la bourse d'excellence qui sera conservée

Toute situation qui n'est pas décrite ci-haut devra être amenée à l'attention de la vice-rectrice ou du vice-recteur à la recherche et aux études supérieures pour évaluation.

Évaluation des dossiers de candidatures

Les dossiers de candidatures sont évalués par un comité d’experts composé de professeures et professeurs de l’Université émanant des différents secteurs et présidé par la vice-rectrice ou le vice-recteur à la recherche et aux études supérieures ou une personne déléguée. L’évaluation est basée sur les critères d’excellence des dossiers :

Dossier universitaire Aptitudes et expérience en recherche 
  • Excellence du dossier scolaire
  • Bourses obtenues
  • Prix et distinctions reçus
  • Publications
  • Communications orales
  • Communications par affiches

Le projet de recherche doit être jugé réalisable dans les délais prescrits par le comité d’experts pour que la bourse puisse être offerte.

À moins d’avis contraire des membres du Comité de sélection, seules sont considérées les notes liées au diplôme servant de base d’admission au programme de maîtrise ou de doctorat.

Engagements de la direction de recherche

La direction de recherche s’engage à :

  • verser une contrepartie annuelle de 25 % (incluse dans le montant total de la bourse institutionnelle), pour toute la durée de la bourse institutionnelle, provenant soit d’une subvention individuelle ou collective qu’elle détient ou via un regroupement de recherche :

    • de 2 500 $ pour une bourse de maîtrise;
    • de 3 750 $ pour une bourse de doctorat.

  • encadrer les travaux de recherche de la boursière ou du boursier;
  • lui fournir les moyens matériels et financiers requis pour la bonne réalisation de son projet de recherche.

Engagements de la boursière ou du boursier

En acceptant la bourse, la boursière ou le boursier s’engage à :

  • respecter les règles générales entourant la réalisation d’études supérieures à l’Université de Sherbrooke, de sa faculté d’attache ainsi que son programme d’étude et l’ensemble des conditions et exigences décrites dans ce document. La boursière ou le boursier qui ne se conforme pas à ces règles verra sa bourse annulée immédiatement;
  • soumettre sa candidature à des concours de bourses d’organismes externes au cours de la 1re année de validité de la bourse institutionnelle (sauf si aucun programme n’est disponible pour l’étudiante ou l’étudiant);
  • aviser immédiatement le secrétariat de son programme d’études et du vice-rectorat à la recherche et aux études supérieures de l’obtention d’une bourse externe. Dans ce cas, les règles détaillées à la section « Autres sources de financement »  seront appliquées;
  • présenter ses travaux de recherche au moins une fois au cours de la période de validité de sa bourse à la journée scientifique du thème fédérateur de l’Université le plus approprié;
  • reconnaître le soutien financier octroyé par l’Université de Sherbrooke (la bourse) dans ses publications et lors de présentations orales ou par affiches;
  • soumettre un rapport annuel destiné au donateur au sujet de l’état d’avancement de ses travaux et de sa formation (les modalités du rapport seront transmises avec la lettre d’octroi de la bourse).