Engagement de l'Université de Sherbrooke à l’égard de l’équité, de la diversité et de l’inclusion

L’Université de Sherbrooke est engagée à soutenir de façon prioritaire l’équité et la diversité comme facteurs stratégiques d’excellence. Cet engagement est élaboré dans son Plan d’action d’équité pour les programmes interorganismes (2017-2022). Ce Plan d’action répond au Programme des chaires de recherche du Canada (PCRC), qui, en mai 2017, a enjoint les universités canadiennes à remédier à la sous-représentation des quatre groupes désignés (femmes, minorités visibles, Autochtones et personnes avec un handicap) parmi les titulaires de chaires de recherche du Canada. Chaque université est tenue d’atteindre ses cibles en matière d’équité d’ici décembre 2019 et de produire, d’ici décembre 2017, une stratégie à cette fin, à laquelle sont associés deux objectifs fondamentaux, étroitement liés : une transparence accrue dans l’allocation des chaires de recherche du Canada (CRC) et une reddition de comptes plus claire et plus complète. L’Université de Sherbrooke accueille favorablement cette obligation légitime.  

Tout en portant une attention particulière aux CRC, le Plan d’action englobe tous les programmes administrés par le Secrétariat des programmes interorganismes à l’intention des établissements (SPIEE) (CRC, Chaires d’excellence en recherche du Canada, Chaires du Canada 150, et Fonds Apogée). À moyen terme il s’appliquera à l’ensemble de la recherche effectuée à l’Université de Sherbrooke.

Avec son plan 2017-2022, l’Université se munit d’objectifs, quantitatifs aussi bien que qualitatifs, qui la guideront en matière d’équité, de diversité et d’inclusion; elle identifie aussi les moyens qu’elle mettra en œuvre pour que, d’ici 2019, nos titulaires de chaires de recherche du Canada soient représentatifs du bassin de disponibilité des chercheuses et chercheurs pour les groupes désignés, avec l’objectif de maintenir ces seuils de représentation par la suite.

Objectifs du plan d'action

Découlant de la présente déclaration d’engagement, l’Université de Sherbrooke formule son Plan d’action autour de trois objectifs :

  1. D’ici 2019, atteindre les cibles de représentation des groupes désignés, pour les chaires de recherche du Canada mais aussi pour les autres programmes du SPIIE;
  2. Après 2019, maintenir la situation d’équité;
  3. Au-delà des chiffres, changer les mentalités : il s’agit d’élargir l’expérience acquise à l’ensemble de la recherche effectuée à l’Université, pour la transférer notamment à tous les recrutements professoraux.

Mesures prévues au plan d'action

Les mesures prévues incluent notamment :

  • un processus plus transparent d’allocation et de dotation des postes CRC;
  • la collecte systématique de données sur la représentation des groupes désignés parmi les titulaires de chaire, et l’analyse régulière de ces données afin d’identifier les écarts aux objectifs de représentation et d’y remédier;
  • une formation obligatoire pour tous les professeurs et administrateurs qui participent aux processus d’allocation des chaires et de dotation des postes;
  • une communication continue sensibilisant la communauté universitaire à l’engagement de l’institution envers l’égalité d’accès aux CRC (et aux programmes du SPIEE en général),  et l’informant aussi des mesures prises ou à prendre par l’Université pour atteindre ses cibles de représentation pour les groupes désignés, et des progrès accomplis en ce sens;
  • la mise en place d’un processus pour traiter toute question liée à la mise en œuvre du Plan d’action;
  • la publication d’un rapport annuel destiné au public et au PCRC, faisant état des progrès et de l’évolution vers l’atteinte des objectifs du Plan d’action, sur la base d’indicateurs de rendement quantifiables;

Conformément aux meilleures pratiques reconnues en matière d’équité et de diversité, les vice-rectrices et vice-recteurs respectivement responsables de la recherche et des ressources humaines ont mis sur pied un comité consultatif pour les conseiller sur les mesures à adopter dans le cadre du Plan d’action. Ce comité est coordonné par l'agente ou l’agent d’équité institutionnel et présidé par la professeure Eve Langelier, titulaire de la Chaire CRSNG sur les femmes en sciences et en génie. Il se compose de représentantes et représentants du corps professoral, de titulaires de CRC et d’administratrices et d'administrateurs.

Le Plan d’action relève de la haute direction de l’Université et se place sous la responsabilité immédiate de la vice-rectrice ou du vice-recteur responsable de la recherche.

Cibles à atteindre d'ici 2019

D’ici 2019, 4 cycles de concours se dérouleront : avril 2018, octobre 2018, avril 2019 et octobre 2019. Dix CRC seront disponibles pendant cette période pour de nouvelles candidatures, dont dépendra l’atteinte des cibles de représentation.

Le PCRC a fixé les cibles à atteindre grâce à des analyses statistiques sur les bassins de disponibilités de chercheuses et de chercheurs au Canada. Les tableaux ci-dessous présentent ces cibles canadiennes (en %) et les expriment en nombre de chaires à l’Université de Sherbrooke. Le premier tableau montre la distribution des titulaires visée en 2019, avec l’atteinte des cibles. Le second tableau montre l’écart aux cibles en 2017. Le tableau 1 fait l’hypothèse que les 38 CRC détenues par l’Université seront toutes attribuées à des titulaires en 2019. Le tableau 2 présente la situation pour 35 titulaires en poste en 2017. Selon le calcul d’allocation des chaires entre les universités canadiennes, effectué par le PCRC en 2014, l’Université de Sherbrooke bénéficie de 38 CRC.

Tableau 1 - Cibles de représentation des groupes désignés à l'Université de Sherbrooke
Cibles d'ici 2019Nombre de chaires au totalFemmesMinorités visiblesPersonnes handicapéesAutochtones
Pourcentage visé100 %30 %15 %4 %1 %
Titulaires381161N/A*
*La cible ne s’exprime pas en nombre absolu lorsque le nombre de chaires nécessaires pour atteindre la cible est inférieure à 0,5.
Tableau 2 – Écart en 2017 par rapport aux cibles de représentation des groupes désignés
Pourcentage visé100 %30 %15 %4 %1 %
Titulaires en 201735830N/A*
Écart-221N/A*
*La cible ne s’exprime pas en nombre absolu lorsque le nombre de chaires nécessaires pour atteindre la cible est inférieure à 0

Plan de gouvernance pour l’approbation du plan d’action

Le Plan d’action d’équité pour les programmes interorganismes (2017-2022) est placé sous la responsabilité du professeur Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures. Ce plan sera lancé et rendu public le 15 décembre 2017. Un comité consultatif représentatif conseille le vice-recteur sur les orientations du plan. Par la suite, le comité sera consulté sur l’application du Plan, et il en suivra les progrès annuellement. Ses avis sur les progrès réalisés seront également transmis au conseil de la recherche de l'Université annuellement.

Le Plan sera présenté et entériné aux plus hauts niveaux de gouvernance de l’Université, soit le conseil de la recherche de l'Université (17 janvier 2018), le comité de direction de l’Université (29 janvier 2018) et le conseil universitaire de l’Université (14 février 2018).

Comité consultatif

Le comité consultatif a le mandat de conseiller la direction de l’Université (et les responsables institutionnels des subventions de recherche) sur les mesures à adopter dans le cadre du Plan d’action d’équité pour les programmes interorganismes fédéraux (2017-2022). Il formulera également ses recommandations au regard des progrès qui seront accomplis à la suite de la mise en œuvre du plan.

Membres

  • Pre Marie Beaulieu, Faculté des lettres et des sciences humaines
  • Pr Alexandre Blais, Faculté des sciences
  • Pre Gina Bravo, Faculté de médecine et des sciences de la santé
  • Pr François Claveau, Faculté des lettres et des sciences humaines
  • Pr Luc Fréchette, Faculté de génie
  • Pre Eve Langelier (présidente du comité), Faculté de génie
  • Pr Jean-Pascal Lemelin, vice-recteur adjoint à la recherche, Direction
  • Pre Alexa Martin-Storey, Faculté d’éducation
  • Pre Aïda Ouangraoua, Faculté des sciences
  • Pre Nathalie Rivard, Faculté de médecine et des sciences de la santé

Le comité est formé de professeures et professeurs représentatifs des groupes désignés et des facultés qui accueillent des chaires de recherche du Canada. Ils conjuguent l’excellence en recherche et l’expérience de l’administration universitaire.

Invités ex officio

  • M. Pierre-Richard Gaudreault, directeur général, Service d’appui à la recherche, à la création et à l’innovation
  • Pr Jean Goulet, vice-recteur aux ressources humaines et vice-recteur aux relations internationales
  • Mme Brigitte Leduc, conseillère pour les chaires, Service d’appui à la recherche, à la création et à l’innovation
  • M. Bruno Paradis, agent d’équité institutionnel, directeur de section, Service des ressources humaines
  • Pr Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures

Responsabilité

Le comité est placé sous la responsabilité conjointe des Pr Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures, et Pr Jean Goulet, vice-recteur aux ressources humaines et vice-recteur aux relations internationales.

Personne-ressource chargée d'appliquer le Plan d'action

Pour toute question ou préoccupation liée à l’équité et à la diversité pour les chaires de recherche du Canada, les chaires d’excellence en recherche du Canada, les chaires de recherche Canada 150, la subvention Apogée, ou la recherche en général conduite par des équipes de l’Université de Sherbrooke :

M. Bruno Paradis
Agent d’équité
Directeur de section, services-conseils en ressources humaines
Service des ressources humaines
+1 819 821-8000, poste 63347
equite.recherche@usherbrooke.ca