Doctorat en psychologie

Cheminement en intervention en enfance et adolescence

Objectif concret de la nouvelle formation

L’objectif principal du programme est d’outiller les futurs psychologues à analyser les problématiques des jeunes et intervenir dans une perspective plus large et plus englobante, incluant l’école, la famille et la communauté. « Cela veut dire que plutôt que de voir l’enfant, l’adolescent ou la famille comme porteurs d’un symptôme reflétant un problème qui leur appartient exclusivement, le futur psychologue réfléchira à l’ensemble des systèmes et des milieux dans lesquels l’enfant et l’adolescent évoluent et cela, en tenant compte des opportunités et des limites relatives au niveau développemental de l’enfant », explique la professeure Guadalupe Puentes-Neuman, responsable de ce nouveau cheminement.

En plus des cours théoriques généraux en psychologie de l’enfance et de l’adolescence, les étudiants de ce cheminement spécialisé bénéficient d’une formation plus approfondie de certains aspects en lien avec les jeunes et les familles : psychopathologie développementale, thérapie par le jeu, neuropsychologie de l’enfance et de l’adolescence, culture et réalités des jeunes, psychologie pédiatrique, intervention dans un contexte d’équipe multidisciplinaire et de collaboration. Une clinique d’évaluation et d’intervention en enfance et adolescence a d’ailleurs été mise sur pied dans les murs du Campus de Longueuil pour favoriser les méthodes d’apprentissage par projet chez les étudiants.

La formation compte aussi une dimension de recherche qui habilite les étudiants à appliquer et à produire des savoirs scientifiques en lien avec leur pratique.