Conférence d'ouverture (8 h 30 à 10 h)

Conrad Lecomte, Ph.D. psy.

Comment devenir un psychologue compétent et efficace?


Objectif

  • Identifier les moments et situations difficiles en intervention.
  • Reconnaître et comprendre les facteurs explicatifs de l’efficacité de l’intervention en psychologie.
  • Au-delà des approches et des techniques, préciser l’importance du psychologue.

Résumé

Quelle que soit l’approche thérapeutique, un grand nombre de psychologues éprouve des difficultés à négocier les situations complexes, ambiguës et incertaines inhérentes au processus d’intervention psychologique. Des situations complexes où ils ont l’impression d’avoir tout essayé avec peu ou pas de progrès. De telles expériences invalidantes sont des plus déstabilisantes. En particulier, être exposé à la détresse insupportable de clients, à des expériences traumatiques indicibles, représente une expérience humaine complexe. Ces diverses situations amènent le psychologue à devoir composer avec sa propre subjectivité, sa propre histoire relationnelle et ses propres enjeux parfois non résolus. Résultats observés : plusieurs psychologues rapportent vivre  des sentiments d’impuissance, de honte, d’usure, d’incompétence, de découragement et d’épuisement.

Est-il possible d’accompagner et rendre tolérables des expériences de souffrance,  de détresse et de traumas  tout en demeurant disponible et réflexif avec l’autre et soi? Comment contenir des expériences émotionnelles intenses de soi et de l’autre dans un processus d’intervention? Plusieurs résultats de recherche suggèrent que c’est à partir d’une position de conscience réflexive de soi et des autres en interaction que le psychologue peut espérer développer une compétence personnelle et professionnelle à ajuster sur mesure le processus d’intervention aux besoins du client et ainsi améliorer son efficacité professionnelle.

Biographie

Professeur au Département de psychologie de l’Université de Montréal : 33 ans
Professeur associé : Universités de Sherbrooke, UQAM, Paris *
Intérêts : Facteurs explicatifs de l’efficacité de la psychothérapie. La supervision clinique. La formation en psychologie et en psychothérapie.
Prix Mailloux de l’OPQ en 2012 et doctorat honorifique de l’Université de Sherbrooke en 2013