Sylvain Roy, M.Ps. psy.

Après un rêve : exploration du monde onirique dans une approche archétypale

IMPORTANT : Les participants à cet atelier sont invités à apporter un rêve qu’ils auront consigné par écrit.


Objectifs

  • Se familiariser avec le monde des rêves.
  • S’initier au travail avec les rêves de nos patients en tant que clinicien.

Résumé

Le rêve n'appartient pas au rêveur, celui-ci n'y a qu'un rôle à jouer. Au pays de la nuit, le Moi n’est plus le maître : il doit réapprendre à se familiariser avec des images tantôt nouvelles, tantôt familières mais qui lui apparaissent sous un autre angle, à parler leur langage, à les apprivoiser et, éventuellement, à créer une intimité avec elles, sans chercher à les dénaturer par des interprétations abusives. Le rêve a sans doute plus à voir avec la puissance (trop souvent négligée) de notre imagination, à voir avec la métaphore, la poésie, le reflet (le miroir s’appelle aussi psyché) qu’avec un simple réservoir du refoulé. Gardé par Hypnos, fils de la nuit, le sommeil nous conduit au rêve, à un espace de jeu qui ne se dérobe pas dans la mesure où nous ne cherchons pas à le ramener à notre vie diurne, à le ramener chez soi, saisi ou compris par le monde étroit de notre conscience. C’est une invitation au voyage, au dépaysement : accepter, le temps d’un rêve, de faire trébucher ce que nous prétendons savoir de soi ou de l’autre, notre patient, qui se confie à nous.

Biographie

Membre de l’O.P.Q. depuis 1988, Sylvain Roy partage sa vie professionnelle entre l’enseignement de la psychologie au cégep et la pratique de la psychothérapie en bureau privé. Formé dans une approche psychodynamique freudienne classique, il s’est ensuite intéressé à d’autres regards sur la psyché, notamment ceux de Jung, Hillman et Winnicott, dans le cadre de formations continues. L’une d’entre elles, échelonnée sur deux ans, se concentrait exclusivement autour du travail d’exploration de rêves.