Jérôme Bossé

Un civil parmi les soldats – psychologue sur la base militaire de Valcartier


Objectifs

  • Présenter les particularités de l’intervention auprès de la population militaire;
  • Présenter les subtilités qui caractérisent les manifestations de problèmes de santé mentale chez la population militaire.

Résumé

Cet exposé vise à illustrer sommairement de quelle façon la culture militaire peut teinter le travail du psychothérapeute dans sa relation avec le client. Il sera aussi question de ces mêmes particularités culturelles lorsqu’il s’agit de déterminer le diagnostic psychologique, lequel fait souvent partie d’un spectre de troubles regroupés sous l’appellation blessure de stress opérationnel (BSO). On s’attardera principalement sur l’état de stress post-traumatique (ESPT), un trouble anxieux surreprésenté chez les militaires canadiens en comparaison à la population générale.

Biographie

Jérôme Bossé termine sa formation doctorale en psychologie clinique à l’Université de Sherbrooke. Il partage actuellement son temps entre la pratique privée sous supervision et la rédaction de sa thèse de doctorat. De septembre 2011 à mars 2013, il a travaillé comme interne en psychologie sur la base militaire de Valcartier. Ce milieu d’internat lui a permis de se familiariser davantage avec la clientèle militaire, mais aussi avec le traitement du trauma à travers différentes formations spécialisées en TCC et en EMDR.