Guillaume Routhier

Les impacts d'une formation à la créativité sur l'innovation organisationnelle


Objectifs

Évaluer les retombées potentielles d’une formation à la créativité chez des gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux au Québec.

Résumé

Le présent projet de recherche propose d’évaluer les retombées potentielles d’une formation à la créativité chez des gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux au Québec. La recension d’écrits laisse croire à la pertinence de former des gestionnaires à la créativité et de considérer des facteurs environnementaux, notamment le climat d’équipe influencé par les gestionnaires. Considérant le manque de ressources temporelles et financières pouvant être accordées à la formation dans ce milieu, il apparaît nécessaire d’évaluer les retombées d’une formation de durée relativement courte.

Les objectifs de recherche sont d’évaluer si une formation de courte durée à la créativité en milieu de travail a des effets jugés bénéfiques par les gestionnaires participants et leurs subordonnés eu égard au potentiel créateur et à la créativité au travail des premiers, et eu égard au climat d’équipe. Le devis a nécessité :

a) la mise en œuvre d’un atelier de formation à la créativité offert à des gestionnaires;

b) des mesures pré et post formation;

c) l’utilisation d’un groupe témoin qui a été aussi formé à un temps de mesure différent du groupe expérimental;

d) la participation d’employés subordonnés aux gestionnaires des deux groupes formés afin de ne pas se baser uniquement sur les mesures autorévélées des gestionnaires pour évaluer les effets de la formation.

Biographie

Guillaume Routhier est étudiant au doctorat en psychologie de l’Université de Sherbrooke, profil organisationnel. Pendant son internat de 2009 à 2011, il a conduit son projet de thèse à même son milieu organisationnel. Il œuvre depuis plus de deux ans comme conseiller cadre au développement organisationnel dans le domaine de la santé et des services sociaux dans la région de Montréal.