Letitia Alexe

Prévenir la fatigue de compassion : un défi personnel, professionnel et organisationnel


Objectifs

  • Approfondir les connaissances en lien avec la fatigue de compassion, ses manifestations, les facteurs de risque et les facteurs de protection
  • Favoriser une réflexion personnelle en lien avec l’impact de notre travail
  • En apprendre davantage sur les stratégies de prévention qui peuvent être mises en place, tant à un niveau personnel que professionnel et organisationnel

Résumé

La fatigue de compassion est un état de stress et d’épuisement émotionnel qu’un intervenant peut ressentir en étant exposé aux récits douloureux et traumatiques de ses clients. Être empathiquement investi dans une relation d’aide est certainement une expérience bénéfique et enrichissante. Cependant, cette expérience peut également nous mettre à risque de développer des symptômes de fatigue de compassion.

L’atelier vise donc à donner de l’information sur le développement de la fatigue de compassion, les facteurs qui y contribuent et les facteurs qui peuvent être protecteurs. Les difficultés associées sont également abordées. On explore comment la fatigue de compassion se manifeste chez l’intervenant, dans sa relation avec son client et dans les relations entre collègues. Par le biais d’outils d’auto-évaluation et d’échanges, une réflexion est amorcée en lien avec la manière dont chacun est touché par le phénomène.

Finalement, les stratégies pour prévenir et traiter la fatigue de compassion sont présentées. Celles-ci peuvent être implantées dans la vie personnelle de l’intervenant et dans sa vie professionnelle. On explorera également comment les organisations peuvent mettre en place des moyens pour protéger leurs intervenants et encourager un dialogue face aux risques potentiels du travail.

Biographie

Dans le cadre de ma thèse doctorale, je travaille sur la fatigue de compassion sous la direction de Maryse Benoît. La santé psychologique au travail et la satisfaction de compassion sont des sujets qui me passionnent. Je travaille également comme psychologue dans l’approche cognitive-comportementale et j’ai une expérience particulière dans le traitement des Troubles anxieux.