Kim Basque et Marie-Ève Bernier

Intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide de bonnes pratiques


Objectifs

À la fin de la présentation, les participants en saurons davantage :

  • sur l’implantation des bonnes pratiques en prévention du suicide;
  • sur la formation Intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide de bonnes pratiques et sur la Grille d’estimation de la dangerosité d’un passage à l’acte suicidaire;
  • sur le portrait régional du suicide et les services offerts par le centre de prévention du suicide de la région.

Résumé

Les acteurs en prévention du suicide se mobilisent de plus en plus pour la cause. En 2010, le MSSS, le CSSS de Sherbrooke, Suicide Action Montréal et l’AQPS unissaient leurs forces pour offrir un seul produit de formation et permettre aux intervenants qui oeuvrent auprès de la personne suicidaire d’être mieux outillés. Aujourd’hui, plus de 6000 intervenants du réseau de la santé et des services sociaux au Québec parlent un même langage. D’autres milieux s’intéressent à ce succès : les établissements correctionnels, les médecins omnipraticiens, les infirmières en santé mentale, les centres jeunesse et d’autres horizons aussi comme l’Ontario et la Belgique.  Le mouvement de concertation se poursuit.  Ainsi, tous ensembles, nous réussirons à faire en sorte que le suicide ne soit plus une option.

Biographie

Kim Basque

Après des études en psychologie et en réadaptation sociale, sa vie professionnelle se tourne vers la politique québécoise et fédérale où elle s’implique pendant plus de 15 ans.  Depuis 2 ans, elle est coordonnatrice de la formation à l’Association québécoise de prévention du suicide et met toutes ses énergies au service de la cause.

Marie-Ève Bernier

Bachelière en éducation, elle est diplômée de la Faculté d’Éducation de l’Université de Sherbrooke. Depuis la fin de ses études en 2008, elle a cumulé diverses expériences de travail, et ce, dans différents milieux; centre de santé et des services sociaux, commission scolaire, milieu carcéral, qui lui ont permis de confirmer la passion qu’elle a pour la relation d’aide.

Depuis les 10 derniers mois, elle travaille à titre d’agente de sensibilisation et de formation au sein de l’équipe de JEVI Centre de prévention du suicide – Estrie. Elle offre de la formation aux intervenants de la région de l’Estrie sur la prévention du suicide. Privilégiant aussi le contact avec la clientèle, elle intervient, via la ligne d’intervention 1 866 APPELLE, auprès des personnes suicidaires, auprès de leurs proches ainsi qu’auprès des personnes endeuillées par suicide.

Convaincue que nous pouvons tous faire une différence, Marie-Ève tente de faire des agents multiplicateurs en formant et en sensibilisant le plus de gens possible en matière de prévention du suicide.