Elizabeth Aubin

L’art thérapie, un outil pour supporter l’intervention en contexte interculturel


Objectifs

  • Situer l’utilisation de l’art-thérapie en intervention clinique (buts, fondements, médiums, impacts);
  • Aborder les particularités de l’intervention interculturelle et de quelle façon les interventions artistiques peuvent y répondre;
  • Se représenter concrètement des interventions cliniques en contexte d’intervention interculturelle (capsule clinique, expérimentation durant l’atelier).

Résumé

L’art-thérapie est une forme d’intervention qui tend à se développer dans les dernières années. De plus en plus de ponts se créent entre les art-thérapeutes et divers intervenants, qui souhaitent intégrer ces interventions dans leur contexte de pratique respectif.

Un contexte d’intervention qui semble particulièrement bénéficier de ces ajouts est l’intervention interculturelle. En effet, l’intervention occidentale typique (psychothérapie verbale individuelle) semble parfois moins adaptée aux membres de certaines communautés culturelles. Ceux-ci peuvent être davantage habitués à des méthodes de guérison traditionnelles, à des contextes de groupe et à une vision de la santé mentale qui diverge des notions occidentales. L’art-thérapie constitue une avenue intéressante pour établir un pont entre les visions occidentale et non-occidentale de l’intervention. Les populations immigrantes et réfugiées ayant pu être exposées à d’importants traumatismes semblent par ailleurs bénéficier des avantages de ce mode d’intervention.

Cet atelier vise donc à aborder l’intervention artistique, plus particulièrement dans un contexte interculturel, et ce, à travers des présentations théoriques, des capsules cliniques, des discussions et des expérimentations artistiques.

Biographie

Mes intérêts pour les arts ainsi que pour la psychologie clinique m’ont amenée à chercher une façon de combiner ces intérêts dans ma vie tant personnelle que professionnelle. En effet, dans le cadre de ma thèse doctorale, sous la direction de Maryse Benoît, je m’intéresse à l’utilisation d’interventions artistiques en contexte d’intervention de groupe pour femmes réfugiées ou immigrantes ayant vécu de la violence. J’ai de plus suivi quelques formations en art-thérapie et travaille au sein d’un laboratoire de recherche interculturel, à la manualisation d’une intervention pour immigrants et réfugiés axée, entre autre, sur les interventions artistiques.

Je suis également Interne au Centre d’intervention psychologique de l’Université de Sherbrooke (CIPUS) et intervenante en agression sexuelle au CALACS de l’Estrie, ce qui me permet un contact clinique avec une clientèle variée.