Choisir un champ de pratique prometteur :
la psychologie organisationnelle

L’obtention d’un baccalauréat en psychologie ouvre plusieurs avenues. Et bien qu’une majorité d’étudiantes et d’étudiants pensent spontanément à poursuivre aux études supérieures en psychologie clinique, la psychologie organisationnelle est une avenue différente et fort intéressante à envisager.

Le psychologue organisationnel œuvre à titre de consultant interne ou externe, pour des cabinets-conseils ou dans des entreprises du secteur public ou privé. Il intervient spécifiquement sur les comportements des individus et des équipes, pour favoriser leur participation à l’atteinte des objectifs organisationnels dans un climat sain. Il contribue donc à la fois au mieux-être des individus et à l’amélioration de l’organisation.

Des perspectives d’emploi enviables

Les possibilités d'emploi dans le domaine de la psychologie du travail et des organisations sont très nombreuses et les conditions à l’embauche plus qu’intéressantes! Les entreprises reconnaissent de plus en plus l’importance d’une saine gestion de leurs ressources humaines et s’assurent donc d’investir dans des ressources professionnelles en coaching, dans des interventions de changement qui mettent à contribution leurs employés, ou encore dans l’exercice de diagnostic organisationnel. Dans toutes ces sphères, et dans bien d'autres, le psychologue organisationnel peut jouer un rôle important.