Qu'ont en commun ces éléments?

Réponse : l'imagerie et les médias numériques.

Pour arriver à produire une image du cerveau ou une poutre de bois parfaitement égale en optimisant l'utilisation de l'arbre qui a été coupée, on a besoin des sciences de l'imagerie et des médias numériques. Les créateurs d'images et d'outils utilisent des calculs informatiques poussés pour mieux comprendre le corps humain et pour améliorer les pratiques industrielles. 

Une image du cerveau 

Les chercheurs en imagerie médicale développent des méthodes d'acquisition et de traitement d'images pour définir le câblage cérébral et mieux comprendre comment certaines régions du cerveau communiquent entre elles.

Une poutre de bois

L'évaluation de la qualité des planches de bois sortant d'un moulin à scie est une opération critique dans la commercialisation du bois de structure. Les grades de bois sont déterminés par la présence d’écorce aux abords des planches, les fentes, les nœuds, la carie ainsi que les trous de larves.  Pour ce faire, les entreprises forestières utilisent des caméras haute résolution positionnées à la sortie d’un convoyeur prenant en photo les 4 faces des planches sortant du moulin. Par la suite, un algorithme d’analyse d’images grade le bois en fonction de la nature des défauts détectés.

Une équation

Les algorithmes intelligents sont fréquemment utilisés en imagerie pour résoudre différents problèmes comme la détection de bouchons de circulation, l’estimation de la graviter de maladies ou la reconnaissance de visages dans des images. 

Ces algorithmes s’appuient sur des théorie d’optimisation mathématique dont le but est de minimiser une fonction de coût comme celle-ci.

Qu'est-ce que la science de l'imagerie et des médias numériques?