Baccalauréat en sciences de l'image et des médias numériques

Entête baccalauréat en imagerie et médias numériques

Participer à l'invention d'un nouveau monde numérique

Unique au Canada, le baccalauréat en sciences de l'image et des médias numériques forme des spécialistes capables de concevoir des logiciels dédiés à la création, au traitement et à la gestion des différents médias numériques (images, vidéos, sons, etc.). Répondant à un besoin criant de main d'œuvre spécialisée dans un secteur en pleine expansion, ce programme récent intègre à la fois l'informatique, les mathématiques, l'image et les médias numériques.

Cheminement spécialisés

En plus du cheminement sans concentration, ce programme offre deux cheminements spécialisés en divertissements interactifs et en imagerie médicale, deux domaines en expansion entre autres au Québec.

Théorie et mise en pratique

La formation permet de développer une démarche scientifique qui favorise le rapprochement de la théorie et de la pratique nécessaires à l'application des mathématiques : capacité d'abstraction, esprit critique, démarche rigoureuse, etc. Les étudiants acquièrent les connaissances et le savoir-faire nécessaires pour concevoir et réaliser des logiciels fiables, généraux et lisibles ainsi que pour définir, gérer et mettre en œuvre des projets spécifiques à l'infographie, au traitement d'images, à la vision par ordinateur, aux interfaces, à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée.

Comme tous nos programmes en informatique, le baccalauréat en sciences de l'image et des médias numériques allie théorie et pratique. La mise en pratique des connaissances acquises pendant la formation se fait grâce à des projets de fin d'études et des stages. Au besoin, pour partir le programme du bon pied, le cours préparatoire Introduction à la programmation est offert.

Stages rémunérés

Les étudiantes et étudiants inscrits au régime coopératif auront l'occasion d'effectuer jusqu'à quatre stages rémunérés de quatre mois durant leurs études. Ils auront ainsi un salaire pour apprendre et une expérience professionnelle de 16 mois au moment d'entrer sur le marché du travail.

Faculté des sciences

Grade : B. Sc.
Crédits : 90
Admission : automne
Régime : régulier ou coopératif
Conditions d'admission :
DEC en sciences de la nature (200.B0) ou DI ou BI 200.10 (200.ZA ou 200.ZB) ou
DEC en sciences informatiques et mathématiques (200.C0)
ou
DEC + [MAT NYA, MAT NYB, MAT NYC] ou [MAT 103, MAT 203, MAT 105] ou [00UN, 00UP, 00UQ] ou [022X, 022Y, 022Z] ou [01Y1, 01Y2, 01Y4]
Un certain nombre de cours peuvent être crédités aux titulaires d'un DEC techniques. Consultez le tableau de reconnaissance d'acquis de la Faculté des sciences pour plus de détails.
CRC : Admissibilité non limitée dans ce programme en 2013.

Si ce programme vous intéresse, vous aimerez aussi :
Baccalauréat en génie informatique
Baccalauréat en informatique
Baccalauréat en informatique de gestion
Baccalauréat en géomatique appliquée à l'environnement

Profil des études

L’intégration des connaissances se fait grâce à des projets de fi n d’études et à la possibilité de faire des stages rémunérés.

1re année

  • Outils informatiques et mathématiques de base et initiation aux médias numériques : acquisition, analyse d’image et infographie.

2e année

  • Approfondissement des connaissances en programmation orientée objet et en algorithmique
  • Traitement de l’audionumérique, initiation à la vision artificielle, synthèse d’image
  • Probabilités et statistiques
  • Choix d’un cheminement spécialisé, si désiré

3e année

  • Transmission et codage des médias numériques
  • Panoplie d’options comme visualisation, animation par ordinateur, interactions visuelles numériques et analyse de la vidéo

Aperçu de la formation

  • Cours de base spécialisés :
    • Acquisition des médias numériques
    • Analyse et traitement des médias numériques (images, vidéos, sons)
    • Vision artificielle
    • Gestion des médias numériques
    • Transmission et codage des médias numériques
    • Interactions visuelles numériques
    • Infographie
    • Synthèse d’images
    • Reconstruction et analyse d’images médicales
    • Visualisation
    • Animation
  • Cours d’informatique généraux
  • Cours de mathématiques généraux
  • Concentration en divertissements interactifs
  • Concentration en imagerie médicale

Avantages du programme

Programme unique au Canada

  • Stages rémunérés offrant la possibilité d’acquérir une année d’expérience dans son domaine, de confirmer son choix de carrière et d’établir un réseau de contacts
  • Possibilité de stage ou de session d’études à l’étranger
  • I – Médias : conférences de vulgarisation
  • Club informatique
  • Comité des étudiantes et étudiants en IMN
  • Participation aux CS Games, entre autres
  • Programme d’appui à la réussite étudiante
  • Cours d'accueil Réussir en informatique et en mathématiques
  • Bourses de La Fondation de l'Université de Sherbrooke

Qualités requises

  • Débrouillardise
  • Logique
  • Esprit d’analyse
  • Aptitudes en mathématiques
  • Sens de l’organisation
  • Capacité à travailler en équipe
  • Persévérance
  • Minutie
  • Polyvalence
  • Bonne communication
  • Patience
  • Créativité

Secteurs d'emploi

  • Conception de technologies nécessaires à la réalisation de jeux vidéos
  • Conception de logiciels d'animation 3D et de postproduction pour le cinéma
  • Conception de logiciels d'imagerie médicale
  • Conception de logiciels de télécommunications visuelles
  • Conception de simulateurs
  • Toute institution qui, pour ses fins, génère, traite, analyse ou gère des images, des vidéos ou des sons numériques : gouvernements, organismes gouvernementaux, centres de recherche, médias, entreprises de services en informatique, firmes de consultants, entreprises de tous les milieux (aéronautique, télécommunications, biotechnologies, etc.)

Professions liées

Professions liées

Conceptrice, concepteur de logiciels en imagerie et médias numériques

Spécialiste qui analyse, développe, met en œuvre et teste des logiciels dédiés au traitement et à la gestion des différents médias numériques (images, vidéos, son, etc.) ou encore à leur trouver de nouvelles applications. Ces logiciels sont liés notamment à l'infographie et à la synthèse d'images, au traitement d'images et de la vidéo, à la vision artificielle, aux interfaces, à la reconnaissance de la parole ou encore à la réalité virtuelle, dans des secteurs d'applications nombreux et variés tels que ceux des jeux vidéos, de la santé, des arts et de la culture, des télécommunications, des sciences ainsi que du multimédia.

Par exemple :

  • Conceptrice, concepteur de jeux vidéos
    Spécialiste qui analyse, développe, met en oeuvre et teste des jeux électroniques interactifs à la fine pointe de la technologie destinés au divertissement. Ils peuvent élaborer les scénarios et prévoir les textes, les images, les sons selon des structures propres aux produits interactifs.
  • Conceptrice, concepteur de logiciels d'animation 3D et de post-production pour le cinéma
    Spécialiste apte à analyser, à développer, à mettre en oeuvre et à tester des logiciels d'animations 3D et de post-production pour, par exemple, la création et l'animation de personnages et d'environnements 3D pour le cinéma.
  • Conceptrice, concepteur de logiciels d'imagerie médicale
    Spécialiste qui analyse, développe, met en oeuvre et teste des logiciels utilisés dans le domaine médical, par exemple pour les technologies qu'utilisent la radiologie, l'échographie, l'électrocardiographie, etc.
  • Conceptrice, concepteur de logiciels de télécommunication visuelle
    Spécialiste qui analyse, développe, met en oeuvre et teste des logiciels de télécommunication visuelle, dont des logiciels de traitement d'images et d'infographie.
  • Conceptrice, concepteur de simulateurs
    Spécialiste qui analyse, développe, met en oeuvre et teste des simulateurs que l'on peut retrouver dans différents domaines, dont ceux de la géomatique, de l'astronomie, l'astrophysique, l'aéronautique et l'aérospatial.
  • Conceptrice, concepteur de logiciels de contrôle de qualité
    Spécialiste qui analyse, développe, met en oeuvre et teste des logiciels qui pourront permettre de vérifier et d'atteindre les exigences de qualité dans différentes industries et entreprises.

Gestionnaire et chargée, chargé de projets
Responsable qui définit, gère et coordonne la mise en œuvre des projets d’envergure intégrant un ou plusieurs supports numériques d’information (images, sons, vidéo) dans des secteurs d'applications nombreux et variés tels que ceux des jeux vidéos, de la santé, des arts et de la culture, des télécommunications, des sciences et du multimédia. Ces projets peuvent notamment impliquer l'infographie, la synthèse d'images, le traitement d'images et de la vidéo, la vision artificielle, les interfaces, la reconnaissance de la parole ou encore la réalité virtuelle.

Chercheuse, chercheur
Les chercheurs collaborent avec plusieurs autres spécialistes, dans différents secteurs, à poursuivre des projets de recherche et de développement dans le domaine de l'imagerie et de ses applications. Le travail de recherche consiste notamment en l'analyse de concepts fondamentaux et au développement de nouvelles méthodes et technologies liées à l'imagerie et aux médias numériques. Ce travail peut être de nature fondamentale et théorique ou encore appliquée.

Autres professions

Le domaine de l'imagerie et médias numériques est en pleine évolution. Il est si vaste qu'il est plutôt difficile de cerner exactement les professions que les étudiants pourront exercer à la fin de leur baccalauréat. Les possibilités d'emploi se retrouvent dans tout secteur qui utilise l'imagerie et les médias, que ce soit pour la conception, la recherche et tout ce qui touche à l'infographie, au traitement d'images et de vidéos, au traitement de l'audionumérique, à la vision par ordinateur, à la synthèse d'images, à la réalité virtuelle, à la réalité augmentée ou encore à la gestion des médias numériques. Domaine en pleine expansion, l'imagerie est un secteur d'avenir. La santé (imagerie médicale, télé-opération, etc.), les arts et la culture (cinéma, création, architecture), les télécommunications, l'astronomie, l'astrophysique, la robotique, l'aéronautique, l'aérospatial et le multimédia sont quelques-uns des secteurs où l'imagerie et les médias numériques sont omniprésents.

Exemples de tâches spécifiques

  • Développer et concevoir des logiciels dans le domaine du multimédia
  • Identifier des problèmes techniques et trouver des solutions appropriées
  • Effectuer des tests de performance et mettre à jour les applications