Développer sans perdre le nord

Développer sans perdre le nord est un colloque touchant différentes problématiques liées au développement nordique. L’événement est organisé par trois étudiants en politique appliquée, Sabrina Bourgeois, Claudine Beaudoin et Nicolas Trudel, ainsi que par Hugo Séguin, chargé de cours.

Le colloque donne suite à une recherche-terrain dans le Nord-du-Québec menée par 15 étudiants de l’École de politique appliquée au printemps 2013. Ce projet les a amenés à rencontrer une série d’organisations impliquées dans le développement du Nord du Québec, 19 au total, de Hydro-Québec à ArcelorMittal (le plus grand producteur de fer et d’acier au monde), en passant par Greenpeace, le Centre d’intervention Le Rond Point et le conseil de bande de Uashat Mak Mani-Utenam. Ils ont aussi visité divers lieux stratégiques tels le chantier hydroélectrique de La Romaine, la gigantesque mine de fer de Mont Wright près de Fermont, l’aluminerie Alouette et le port de Sept-Îles.

Les enjeux abordés :

  • le développement économique et la protection de la biodiversité;
  • les enjeux sociaux du développement économique;
  • l'acceptabilité sociale;
  • les femmes et le développement nordique.

Plus de détails sur le colloque

Article sur la recherche-terrain dans le Nord-du-Québec