Mot des responsables

Le contexte de mondialisation entraîne nécessairement des modifications en matière d’emploi. Les travailleurs doivent être flexibles, polyvalents, ouverts sur le monde et compétents.

C’est dans cet esprit que nous avons créé ce cheminement de maîtrise. Ainsi, la formation dispensée vise non seulement l’approfondissement du savoir-faire propre aux domaines juridique et politique, mais aussi le développement d’habiletés transversales généralement indispensables sur le marché du travail. Pour atteindre ces objectifs, deux orientations majeures sont retenues : une méthode pédagogique avant-gardiste et l’application pratique des savoirs. Le nouveau cheminement se distingue ainsi clairement des autres formations en politique et en droit offertes dans le réseau universitaire québécois.

Pour assurer une formation intégrant les deux disciplines, plusieurs cours sont donnés avec la coopération de deux professeurs. Tous les travaux doivent aussi être faits dans cette perspective bidisciplinaire. Le cheminement met l’accent sur l’aspect pratique et privilégie l’approche par problèmes ou par projets. D’ailleurs, des experts internationaux du monde entier seront invités chaque année à y enseigner. Toujours dans une perspective d’application pratique, les étudiants devront réaliser un stage (au Canada ou à l’étranger)  ou un mandat réel donné par une instance œuvrant dans le domaine des relations internationales (ONG, ministères, OI, etc.)

De toute évidence, une maîtrise constitue un atout essentiel pour un candidat désirant postuler dans le domaine du droit international ou de la politique internationale. Une double formation, alliant droit et politique, leur ouvrira les portes.

Pierre Binette
Professeur
École de politique appliquée

Geneviève Dufour
Professeure
Faculté de droit