Frédérick Gagnon

Biographie

Directeur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques. Professeur au département de science politique à l’Université du Québec à Montréal, il a été récipiendaire d’une bourse Fulbright pour un séminaire post-doctoral sur la politique américaine à l’Université du Massachusetts à Amherst en 2005, et chercheur invité au Canada Institute du Woodrow Wilson International Center for Scholars à Washington ainsi qu’au Center for American Politics and Citizenship de l’Université du Maryland, en 2006.

Il a aussi été professeur/chercheur invité à la Western Washington University, à Bellingham (WA), en 2008. Il est l’auteur du livre Le Congrès des États-Unis (PUQ, 2006), de chapitres dans plusieurs ouvrages (dont, Contemporary Cases in U.S. Foreign Policy, dirigé par Ralph G. Carter, 2007 et 2010) et de nombreux articles tels que « Quelle guerre culturelle?  Les médias américains et québécois et le mythe de la polarisation de la société américaine » (Études internationales, septembre 2009).

Résumé de la conférence

Qu'est-que cela changera pour nous?  Les élections américaines de 2010
et leur impact sur le Québec

Cette présentation permettra de faire un survol des principales courses qui auront lieu lors des élections américaines de novembre de 2010 et d'évaluer l'impact de ces courses sur les relations entre le Québec et les États-Unis.  Un accent sera mis sur les courses qui se dérouleront dans les circonscriptions de députés de la Chambre des représentants à proximité du Québec, ainsi que dans les États dans lesquels on retrouve des sénateurs et des gouverneurs avec lesquels le Québec entretient des relations étroites.  La présentation permettra de voir si les élections au Congrès et aux postes de gouverneurs de 2010 risquent de changer la dynamique politique à Washington D.C. ou encore les dynamiques régionales sur des enjeux chers au Québec (énergie, environnement, sécurité frontalière, économie, etc.).  Il s'agira aussi de voir si des alliés du Québec ou des élus défendant des positions qui vont à l'encontre des intérêts du Québec gagneront ou perdront leurs élections en novembre.