Guy Lachapelle

Biographie

Après des études en sciences politiques à l’Université de Montréal (B.A. M.Sc.), il a poursuivi des études graduées en communication à l’Université Concordia  (M.A.). Il a par la suite obtenu un doctorat en science politique de l'Université Northwestern - Evanston, Illinois (1986) avec une spécialité en analyse des politiques et en méthodologie d'évaluation. Depuis 1984, il est professeur au département de science politique de l’Université et professeur titulaire depuis 1996. Il  a été président de la Société québécoise de science politique (1996-1997). Il a également été coresponsable du Congrès mondial de science politique qui a eu lieu à Québec du 1er au 5 août 2000, qui a obtenu le prix événement de l’année par le Cercle des ambassadeurs de la ville de Québec. Après avoir été membre l’exécutif de l'Association internationale de science politique (1997-2000), il a été élu secrétaire général de cette association. Depuis 2001, le secrétariat de l’AISP est basé à Montréal et de manière permanente depuis 2006.

M. Lachapelle est fréquemment sollicité par les médias pour des commentaires sur la politique américaine et la politique québécoise. Ses recherches portent surtout sur l’analyse des politiques publiques, les théories de l’opinion publique et l’analyse de l’évolution des valeurs et identités.

Résumé de la conférence

Le triangle Québec/Canada/États-Unis : le point de vue des élites

Y a-t-il un décalage entre les opinions de l’élite et celle des citoyens québécois au sujet de la relation entre le Québec, le Canada et les États-Unis ? Cette question qui anime depuis longtemps les discussions sur l’américanité repose sur l’hypothèse que les élites sont davantage pro-européennes et pro-canadiennes que les citoyens, qui eux sont davantage tournés vers la vie et les valeurs américaines. Mais qu’en est-il vraiment ? Nous vous présenterons brièvement les résultats de nos recherches et d’une enquête réalisée entre février et mars 2010.