Aller au contenu

Projets MEES

Dans le cadre du Plan d'action numérique du MEES, quatre projets de la Faculté d'éducation ont reçu un financement pour des projets intégrant les technologies en 2019. 

Personnes impliquées

Professeur responsable : Olivier Dezutter
Membres de l'équipe : Martin Lépine, Julie Myre Bisaillon

Description

  • En collaboration avec la bibliothécaire du CRP et à la suite de la consultation de sites spécialisés, des achats de livres numériques, de tablettes, de liseuses et de chromebook seront fait pour l’automne 2019.
  • En collaboration avec l'équipe du salon du livre de l'Estrie, un mini salon du livre sera organisé pour présenter aux étudiants des différents programmes, aux formateurs, aux enseignants associés et aux conseillers pédagogiques les livres numériques disponibles au CRP et sur le marché ainsi que le nouveau matériel (liseuses, tablettes ) mis à leur disposition.
  • Un répertoire commenté des livres numériques pour enfants et adolescents sera établi. Un ensemble de séquences didactiques élaborées par des étudiants et validées par les enseignants sont élaborées et mises à disposition sur le site du collectif CLÉ.

Retombées identifiées

Résultats de la recherche et des productions qui en découlent – à venir

Valorisation

Organisation d'une journée du livre numérique le 17 octobre 2019.

Prospectives

Autres demandes de financement – suite du projet – à venir

Personnes impliquées

Professeure responsable : Marie-France Nadeau

Description

Le projet AVIVER mise sur la réalité virtuelle immersive en tant que stratégie pédagogique tournée vers l'apprentissage expérientiel. Il vise à accroitre la préparation des futures personnes enseignantes à la pédagogie inclusive, en les exposant à plusieurs environnements représentatifs de pratiques exemplaires à la réussite et la persévérance éducatives. Dans le cadre de ce projet, des captations vidéoscopiques de situations d’enseignement-apprentissage réelles seront effectuées simultanément à partir de deux dispositifs, de manière à optimiser le matériel pédagogique numérique développé et à répondre à quatre objectifs gradués de formation. Le premier dispositif a une visée plus globale de formation et s’appuie sur une technologie de captation vidéo 360 visionnée à partir d’un casque de réalité virtuelle en mode classe inversée. Sous forme de « visites », il permet d’explorer des classes variant selon leur contexte (ex. : diversité culturelle, classe multiniveaux) ou approche (recours au numérique, co-enseignement, apprentissage par projets). Ce dispositif est une initiation pour intérioriser de façon autonome la compréhension d’une réalité plus ou moins rapprochée à partir des objectifs suivants : 

  1. observer et analyser la classe à partir de critères préétablis;
  2. comprendre l'effet des approches et pratiques et celui de l'organisation des ressources (environnement, gestion du temps, recours au numérique) sur les élèves et l'enseignant. Ce dispositif plonge les futures personnes enseignantes dans la perspective d'autrui et agit comme tremplin vers les premières expériences pratiques (ex. : stage). Le deuxième dispositif utilise la vidéo immersive ultra-haute résolution Ensem et a une visée plus spécifique au regard des habiletés d’analyse de micro situations de classe (ex. : situation de crise, enseignement de la lecture à un petit groupe d'élève). Il constituera une amorce à des études de cas à accomplir de manière collaborative en sous-groupe, pour répondre aux objectifs suivants :
  3. analyser les choix effectués et les conséquences chez certains élèves et
  4. proposer et planifier des améliorations en vue de susciter l'engagement et l'apprentissage des élèves. Ces dispositifs, à partir des expériences émotives suscitées, favorisent un apprentissage réflexif et le développement de l'empathie.

Retombées identifiées

Résultats de la recherche et des productions qui en découlent – à venir

Valorisation

À venir.

Prospectives

Autres demandes de financement – projet FIP 2019

Personnes impliquées

Florian Meyer, Céline Garant, conseillers technopédagogiques du Pôle, Jonction Éducation (Guillaume Laporte et Félix Arguin)

Description

Le projet s’inscrit dans le cadre d’un virage numérique entrepris à la Faculté d’éducation, qui a mené à la création en 2017 du Pôle d’innovation technopédagogique (cité dans le Plan d'action numérique (PAN) comme projet inspirant en enseignement supérieur. L’évolution du contexte d’exercice de la profession enseignante est au cœur de nos préoccupations. La Faculté entend préparer adéquatement ses étudiants à ce nouvel environnement marqué par la présence des technologies. Pour ce faire, elle souhaite soutenir le développement des compétences numériques de ses formateurs universitaires et des étudiants d’une part, puis encourager la mise à jour de la formation afin de prendre en compte les potentialités du numérique en contexte universitaire et scolaire d’autre part.

Objectifs du projet : 

  1. Concevoir une formation innovante (participative, interactive et misant sur la mutualisation de ressources numériques) et bimodale (en milieu universitaire et scolaire) à l’intégration des technologies à l’intention des formateurs universitaires et des étudiants de la Faculté d’éducation.
  2. Expérimenter la formation auprès d’un groupe pilote composé de formateurs et d’étudiants et évaluer son impact sur les pratiques de formation universitaire;
  3. Étudier la possibilité d’intégrer ladite formation dans tous les programmes de formation à l’enseignement.

Contenu de la formation :

  1. Explorer la diversité des technologies numériques en usage en éducation, tant en milieu universitaire qu’en milieu de pratique;
  2. s'approprier des grilles de lecture permettant de les catégoriser, d’envisager leur utilisation et d’apprécier la valeur ajoutée;
  3. expérimenter une ou plusieurs familles d’outils technologiques sélectionnées par le groupe pilote (outils de collaboration, de différenciation, de conception...);
  4. réfléchir aux enjeux pédagogiques et éthiques relatifs à l’utilisation de ces outils dans la pratique enseignante;
  5. identifier des outils pertinents à ajouter aux cours universitaires par les formateurs;
  6. organiser un stage de 10 heures pour les étudiants en milieu scolaire ou communautaire.

Modalités : La conception, l’animation et l’évaluation de la formation sont réalisées dans un contexte innovant de co-développement professionnel inter-influent (entre formateurs et étudiants universitaires et Jonction Éducation). Une partie de la formation se déroulera à l’Université et une autre en milieu scolaire.

Démarche de recherche et d'innovation

Projet s’inspirant de la démarche SoTL

Analyse : identification d'un besoin lié à l’évolution du contexte d’exercice de la profession enseignante de préparer adéquatement ses étudiants à ce nouvel environnement marqué par la présence des technologies. Besoin de soutenir le développement des compétences numériques de ses formateurs universitaires et des étudiants d’une part, puis encourager la mise à jour de la formation afin de prendre en compte les potentialités du numérique en contexte universitaire et scolaire d’autre part.

Appropriation : Collecte des besoins des formateurs et étudiants à travers des activités comme la journée théma-TIC. Exploration des outils utilisés dans les milieux scolaires lors du Colloque de l’AQUOPS. Partage de l’expérience de jonction éducation.

Conception : ingénierie travail d'équipe de préparation des ateliers – consultation des participants pour connaitre besoins

Implantation : choix d'une équipe programme (BES) – recrutement des participants (prof, chargé de cours et étudiants) – déroulement des 8 séances en fonction des contraintes.

Évaluation(recherche) : quelles données on collecte – pourquoi? : questionnaires selon le cadre de référence + focus group + Analyse des REL

Communication : Participation à un colloque et une table d’échange. Présentation des retombées du projet lors d’un midi technopédagogique à la Faculté.

Retombées identifiées

Résultats de la recherche et des productions qui en découlent – à venir

Valorisation

À venir :

Organisation de midi-pédagogiques au sein de la Faculté d'éducation pour partager plus largement avec les membres du personnel de la Faculté, les apprentissages réalisés par les formateurs.

Présentation des étudiants ayant participé à la formation aux collègues de leur cohorte – événement organisé dans un cours du programme

Présentation devant un groupe de collègues et un groupe d'étudiants réalisée au sein de la Faculté.

Communications faites auprès de la table MEES-Universités et auprès du CAPFE Communication au colloque international du CRIFPE/Sommet du numérique en éducation

Prospectives

Autres demandes de financement – suite du projet – à venir

Personnes impliquées

Professeur responsable : Adolphe Adihou

Description

Ce projet est en lien avec la deuxième orientation du plan d’action numérique : « Exploiter le numérique comme vecteur de valeur ajoutée dans les pratiques d’enseignement et d’apprentissage ». Nous avons développé des ressources numériques qui traitent des fractions (Sens des fractions; Fractions équivalentes; Comparaison des fractions). Elles ont permis l’obtention d’une subvention de recherche du Conseil de Recherche en Sciences Humaines (CRSH) qui vise à étudier les modalités et l’usage de ces ressources dans les pratiques enseignantes. Les ressources se sont vues aussi décerner le Prix du meilleur matériel numérique didactique non édité de l’Association mathématique du Québec. Nous poursuivons le développement des ressources numériques en utilisant les fonds du Chantier 7 avec l’accord du MEERS qui a accepté notre demande pour modifier le chantier 7 et concevoir six autres ressources dans la perspective qu’elles soient liées aux outils de transfert prévus initialement. Trois ressources sont finalisées (addition et soustraction des fractions, Nombres décimaux, la Classification des quadrilatères). Les trois ressources à venir traiteront des concepts d’aire et de volume; des transformations d’unités de mesure et des opérations sur les nombres décimaux. Notre objectif est d’avoir une banque qui couvre les concepts enseignés au primaire et au premier cycle du secondaire. Les ressources que nous développons sont des outils didactiques pertinents et adaptables dans la construction et la maitrise des concepts lors de leur apprentissage. Elles sont accessibles aux enseignants et aux formateurs universitaires afin que ces derniers les utilisent pour mieux anticiper les difficultés d'apprentissage, intervenir, et ultimement, mieux travailler les concepts mathématiques avec les élèves, mais aussi avec les étudiants en formation initiale et des enseignants en formation continue. L’accès est gratuit et nous offrons aussi un accompagnement. La conception, l’approche et la démarche reposent sur des cadres théoriques et méthodologiques éprouvés en recherche en didactique des mathématiques, d’où la nécessité d’étudier leur impact sur les pratiques (CRSH).

Retombées identifiées

Résultats de la recherche et des productions qui en découlent – à venir

Valorisation

À venir

Prospectives

Autres demandes de financement – suite du projet – à venir