Le comité d’orientation

Le comité d'orientation a pour mandat de conseiller la direction facultaire sur les orientations et les actions à déployer afin d’assurer la réalisation du plan de développement facultaire en matière d’innovation technopédagogique. Plus spécifiquement :

  • Il donne son avis sur les orientations à prioriser dans le cadre du plan de développement facultaire.
  • Il participe à l’identification des pistes d’action à prioriser.
  • Il soutient la direction facultaire dans la lecture du contexte éducatif et des développements en cours au regard de l’exploitation des technologies en formation.
  • Il partage les bonnes pratiques en matière de développement des technologies en contexte de formation et en contexte professionnel. 
  • Il assure un regard critique sur les développements en cours.
  • Il conseille la direction facultaire sur les sources de financement à explorer.
  • Il reçoit annuellement le bilan des actions réalisées dans le cadre du plan de développement facultaire.
  • Il réalise tout autre mandat que pourrait lui confier la direction facultaire.

Composition  (18 personnes)

  • Membres d’office (8)

    • Vice-doyenne ou vice-doyen à la formation  (1)
    • Les professeurs responsable et coresponsable du Pôle d’innovation technopédagogique (2)
    • Les conseillers technopédagogiques relevant de la Faculté ou d’un département  (1)
    • La coordonnatrice du Pôle d’innovation technopédagogique (1)
    • Le coordonnateur du service informatique facultaire (1)
    • Le directeur du SSF ou une personne déléguée (1)
    • La directrice de l’UTA ou une personne déléguée (1)

  • Membres désignés par les comités facultaires  (3)

    • Une personne responsable d’un programme de formation au 1er cycle  (désignée par le comité des études de premier cycle et de la formation pratique) (1)
    • Une personne responsable d’un programme de formation continue professionnelle (désignée par le comité de formation continue) (1)
    • Une personne responsable d’un programme de formation aux études supérieures en recherche ou au doctorat professionnel en éducation (désignés par le comité des études supérieures) (1)

  • Membres désignés par les associations étudiantes (2)

    • Un étudiante ou étudiant désigné par l’AGEEFEUS (1)
    • Un étudiante ou étudiant désigné par l’AGEMDEUS (1)

  • Membres externes (3)

    • Une personne représentant les trois commissions scolaires francophones de l’Estrie (désignée par le comité régional de concertation en éducation de l’Estrie) (1)
    • Une personne représentant le réseau des écoles privées en Estrie (sur invitation de la direction facultaire) (1)
    • Une personne représentant le milieu d’intervention clinique (sur invitation de la direction facultaire après recommandation du département d’orientation et du département de psychoéducation (1)

  • Membres du personnel enseignant désignés par la direction facultaire[1] (2)

    • Un membre du corps professoral (1)
    • Un membre du personnel chargé de cours (1)

D’autres personnes pourraient être invitées à participer aux rencontres du comité notamment, le directeur administratif facultaire responsable des achats ou des personnes déléguées par le vice-rectorat aux études, le Service des technologies de l’information (STI), la direction de l'UTA ou une personne déléguée, etc.

La présidence du comité est assumée par la vice-doyenne ou le vice-doyen à la formation. Le comité directeur du Pôle d’innovation technopédagogique facultaire conseille et appuie la vice-doyenne ou le vice-doyen dans la préparation et le suivi des rencontres du comité.

Fréquence des rencontres 

  • Deux rencontres par année en décembre et juin.

[1] La direction facultaire transmet une invitation à tous les membres du corps professoral et du personnel chargé de cours. Les personnes intéressées transmettent leur nom ainsi qu’une courte explication sur leur motivation à faire partie de ce comité.  Le comité de direction facultaire désigne les personnes en tenant compte de la complémentarité des profils des candidates et des candidats par rapport à celui des autres membres siégeant déjà sur le comité, de la diversité de représentation départementale et tout autre critère de diversification.  Au besoin, les personnes sont désignées par tirage au sort.