CRNS Grenoble

Automne 2012

Dans le cadre de mon 2e stage, je suis allé travailler à Grenoble (France) au CNRS entre septembre et décembre 2012. Le site où j’ai eu la chance de faire mon stage regroupait plusieurs centaines de chercheurs de tous les domaines. Avec un synchrotron européen (ESRF), un réacteur nucléaire (CEA) et un grand centre de recherche, Grenoble est un point important de la recherche scientifique, spécialement en physique. Dans le cadre de mon stage, j’ai pu travailler sur la microscopie à force atomique (AFM) dans un des laboratoires du synchrotron. Mon objectif était de mesurer des forces magnétiques afin d’aider à la caractérisation de microaimants. Pendant cette période, j’ai donc énormément appris sur le magnétisme et évidemment sur la microscopie à force atomique. De plus, comme le centre de recherche était vraiment très grand, il y avait des conférences presque tous les jours sur des sujets très larges. J‘ai donc pu assister à des présentations sur plein de sujets différents de la physique.

De plus, comme Grenoble est située au milieu des Alpes, c’est l’endroit idéal pour pratiquer les sports de montagne comme l’escalade ou le ski. Pendant les fins de semaine, il est donc facile de sortir de la ville et de se retrouver dans des paysages époustouflants qu’on ne trouve malheureusement pas au Québec. La ville de Grenoble est aussi très belle, avec une vue sur les montagnes de tous les côtés. Au final, cette expérience m’a permis d’avoir une expérience de recherche en France, d’élargir mon réseau de contacts et de faire de la montagne !

Baptiste Royer
automne 2012