Leurs emplois sur le marché du travail

Milieu du travail

Voici le profil du milieu de travail des 46 personnes détentrices d'un doctorat en physique à l'Université de Sherbrooke et qui ont obtenu au moins un emploi. Ce profil est pondéré par les jours travaillés.

  • Milieu universitaire à 54 %;
  • Entreprises privées à 37 %;
  • Centre de recherche à 5 %;
  • Milieu de l'enseignement (collégial et secondaire) à 4 %;
  • Agence gouvernementale à 0.4 %.

Type de travail

Un des objectifs du doctorat est de contribuer à l'avancement des connaissances et à développer ses capacités à bien communiquer celles-ci. En classant chaque type d'emploi en fonction des thèmes de recherche, application, enseignement, programmation, voici un tableau, pondéré en fonction des jours d'emploi, des principales tâches effectuées par les titulaires d'un doctorat en physique :

  • Enseignement à 43 %;
  • Recherche à 34 %;
  • Application à 14 %;
  • Programmation à 4 %;
  • Commercial à 3 %;
  • Gestion à 2 %;
  • Autre à 0.4 %.

Sujet du travail

Quel est le principal sujet de travail? La grande majorité travaille dans un domaine scientifique relié à la physique  Voici une classification :

  • Physique (physique générale, information quantique, matériaux quantiques, photonique, optique, physique statistique...) à 59 %;
  • Application (microélectronique, nanosciences, chimie, plasmas ) à 23 %;
  • Informatique (logiciels, intelligence artificielle) à 5%;
  • Calcul haute performance à 5 %;
  • Autre (finance, affaires, brevet...) à 8 %.