L'éthique appliquée : réalisations et perspectives d’une discipline engagée dans la transformation de sa société

Colloque 20e anniversaire des programmes de 2e cycle en éthique appliquée

20-21 octobre 2016, Campus de Longueuil (accès au Campus)

Qu’en est-il de l’éthique appliquée en 2016?  Si, en 1984, MacIntyre s’interrogeait sur la légitimité et la pertinence de cette discipline, il ne semble plus aujourd’hui nécessaire de se demander si celle-ci a sa raison d’être et son utilité sociale. On peut toutefois poser la question de sa spécificité et de sa fonction : si l’éthique appliquée était surtout l’affaire des bioéthiciens au tournant des années 1970 (Beauchamp et Childress, 1985, 1996), avant de devenir le champ de bataille de l’éthique des affaires dans les années 1980 (De George 1982; Donaldson,1989) et d’être le lieu de réflexion de l’éthique de l’environnement et du développement durable à partir des années 1990 (Rolston, 1988; Norton, 2005) et de l’éthique publique et gouvernementale au début des années 2000 (Boisvert et al., 2003), se limite-t-elle pour autant à une juxtaposition d’éthiques sectorielles? Ne pourrait-elle pas avoir aussi développé un corpus conceptuel qui lui soit propre (Lacroix, 2006)? 

Au Québec, dans la foulée des travaux de Georges A. Legault ou de Jean-François Malherbe, se sont consolidées et diffusées un ensemble d’interventions, de recherches et de formations en éthique appliquée tournées vers les pratiques et ancrées dans une perspective réflexive et dialogique (notamment : Bégin, 1987-…; Létourneau, 2000-… ; Lacroix, 2000-… ; Rondeau, 2003-… ; Létourneau, Lacroix et Boisvert, 2005). Ces approches apparentées forment toutefois un courant parmi plusieurs au sein de cette discipline qu’est l’ « éthique appliquée », le « applied ethics » ou même la « ética aplicada », qui demeure multiforme et continue de susciter d’importants questionnements épistémologiques, théoriques et méthodologiques, signe de sa vitalité et de sa pertinence pour nos sociétés actuelles.

À l’occasion du 20e anniversaire des programmes de 2e cycle en éthique appliquée de l’UdeS, nous proposons une réflexion de deux jours autour de cette discipline engagée dans les transformations de sa société. La première journée sera consacrée aux bilans : qu’en est-il de la recherche, de la formation et de l’intervention en éthique appliquée au Québec en 2016? Quels ont été ses accomplissements et ses répercussions concrètes dans la pratique? Comment situer de telles réalisations au sein de cette discipline en effervescence?

Plus prospective, la seconde journée sera consacrée à des ouvertures sur ce que l’éthique appliquée peut devenir et ce qu’elle peut nous aider à faire devant nos problèmes concrets et dans notre monde pour contribuer à sa transformation. Nous explorerons plus particulièrement la proposition porteuse de certains auteurs de relire l’éthique à l’aune des approches pragmatistes (Maesschalck, 2001; Pappas, 2008; Létourneau, 2010 ; Lacroix, 2011 ; Frega, 2012; Lacroix, Bégin et Marchildon, 2016), ouvrant ainsi toute grande la porte aux réflexions plus larges sur la démocratie et pour penser une éthique de société.

PROGRAMME

JOUR 1  Jeudi 20 octobre 2016

20 ans d’éthique appliquée à l’Université de Sherbrooke : réflexion sur la formation, la recherche et l’intervention

Avant-midi

9  h 15
Mot de bienvenue
Alain Webster, Université de Sherbrooke
David Morin, Université de Sherbrooke

9 h 30 à 9 h 50
Historique des programmes de deuxième cycle en éthique appliquée de l’UdeS
Alain Létourneau, Université de Sherbrooke

9 h 50 à 10 h 10
Hommage et rappel de la pensée de Jean-François Malherbe
André Lacroix,
Université de Sherbrooke

10 h 10 à 10 h 30  
Pause

10 h 30 à 11 h 45
Table ronde avec nos diplômés(es) | Quelle intervention en éthique ?
Robert Roy,
formateur et intervenant en éthique
Diane Girard, fondatrice du Réseau québécois en éthique organisationnelle (RÉOQ)
René Villemure, président, Éthikos
Animation : Marie-Claude Boudreau

11 h 45 à 12 h
Questions et discussion

12 h à 13 h 30
Lunch 

Après-midi

13 h 30 à 14 h
Enjeux et orientations futures de la recherche et la formation en éthique appliquée à l’UdeS
Allison Marchildon,
Université de Sherbrooke

14 h à 15 h 15    
Table ronde | L’éthique appliquée au Québec et son rôle dans l’espace public
Marc-Antoine Dilhac,
Université de Montréal
Luc Bégin, Université Laval
Dany Rondeau, Université du Québec à Rimouski
Sophie Cloutier, Université Saint-Paul
Animation : Allison Marchildon

15 h 15 à 15 h 30
Pause

15 h 30 à 16 h 15            
Table ronde avec nos étudiants(es) et diplômés(es) | Quelles orientations pour l’éthique appliquée?
Daniel Y. Lord, Office des professions du Québec
Emmanuelle Marceau, Université de Montréal et Université de Sherbrooke
Martin Montour, SPVM
Diane Poitras, Commission d'accès à l'information
Animation : Geneviève Bernatchez

16 h 15 à 17 h    
Conférence de clôture| L'éthique appliquée au Québec: passé, présent, avenir
Georges A. Legault,
Université de Sherbrooke

17 h      
Questions et clôture du jour 1

17 h 30 à 19 h 30 
Cocktail de retrouvailles des étudiants/es et diplômés/es en éthique appliquée de l’UdeS

JOUR 2  |  Vendredi 21 octobre 2016

Le potentiel d’une perspective interdisciplinaire et pragmatiste pour penser une éthique de société

Avant-midi

9 h à 9 h 30      
Pourquoi le pragmatisme en éthique?
André Lacroix, Université de Sherbrooke

BLOC 1  | Implications d’une perspective pragmatiste pour l’éthique

9 h 30 à 10 h     
Les non-lieux de l'éthique : revisiter l'imaginaire social
André Duhamel
, Université de Sherbrooke

10 h à 10 h 30     
La compétence éthique d’un point de vue pragmatiste
Luc Bégin,
Université Laval

10 h 30 à 10 h 45 
Questions et discussion

10 h 45 à 11 h    
Pause

BLOC 2 | Un regard critique sur les modes d’action et de gestion

11 h à 11 h 30   
L'éthique publique, pour un regard critique de l'action publique
Yves Boisvert,
École nationale d’administration publique

11 h 30 à 12 h   
Au nom du travail, repenser l’entreprise dans une perspective démocratique

Isabelle Ferreras, Université catholique de Louvain, Belgique

12 h à 12 h 15   
Questions et discussion

12 h 15 à 13 h 30     
Lunch

BLOC 3 | Une perspective concrète sur les problèmes d’éthique publique

13 h 30 à 14 h  
Une éthique à transformer face aux questions de changement climatique
Alain Létourneau, Université de Sherbrooke

14h à 14h30  
Pour une éthique de l’interculturalité dans un Québec pluraliste
Claude Gélinas, Université de Sherbrooke

14 h 30 à 14 h 45
Questions et discussion

14 h 45 à 15 h   
Pause

BLOC 4 | Éthique, gouvernance et démocratie : le potentiel d’une perspective pragmatiste

15 h à 15 h 30   
Moins d’idéalisme, plus de pragmatisme : repenser les attentes
Jean-Herman Guay, Université de Sherbrooke

15 h 30 à 16 h  
Comment développer une gouvernance réflexive de l'intervention éthique en société?
Marc Maesschalck, Université catholique de Louvain, Belgique

16 h à 16 h 15    
Questions et discussion

16 h 15 à 17 h    
Conférence de clôture| The Social and Political Life of Moral Concepts
Marion Smiley, Brandeis University, MA, États-Unis

17 h       
Mot de la fin

Renseignements

Samuelle Dufour
Samuelle.Dufour@USherbrooke.ca

Tarifs

Jusqu'au 29 septembre 2016
2 jours : 90 $ +tx
1 jour : 65 $ +tx

À partir du 30 septembre 2016
2 jours : 110 $ +tx
1 jour : 75 $ +tx

Ces tarifs incluent le lunch du midi.

Inscription (accès au formulaire)

Les inscriptions prennent fin le 21 octobre 2016.

En collaboration avec l’Institut d’éthique appliquée (IDÉA) de l’Université Laval

Crédit photo :
La photo intitulée Hopeful Helping Hands, utilisée dans cette page, a été réalisée par Matt Katzenberger. Elle est sous licence Creative commons.