Politique départementale de la qualité de la langue

La politique départementale de la qualité de la langue s'inscrit dans le cadre de l'article 11 du Règlement facultaire d'évaluation des apprentissages (PDF) . Cet article spécifie que, sauf exception, « l'appréciation de la qualité de la langue doit constituer un élément de toute activité pédagogique », et que le pourcentage maximum pouvant être retranché ne saurait dépasser 15 %.

Sous l'appellation « appréciation de la qualité de la langue », le département comprend l'évaluation de l'orthographe, de la grammaire et de la syntaxe.

Conformément à la politique facultaire, le département s'entend pour que jusqu’à 10 % de la note soit réservé à l’appréciation de la qualité de la langue, que ce soit pour des travaux en classe ou à la maison. De plus, si désiré, une professeure ou un professeur peut retourner un travail (travail de session, projet de mémoire ou de thèse, examen doctoral, mémoire ou thèse) jugé insatisfaisant au niveau de la qualité de la langue à l’étudiante ou à l’étudiant qui lui a remis pour que des corrections majeures y soient apportées. Dans le cas où les modifications n’auraient pas été apportées et afin de favoriser l’apprentissage des étudiantes et des étudiants, la professeure ou le professeur se réserve le droit de ne pas relire le document tant qu’il ne sera pas jugé conforme à la politique départementale de la qualité de la langue.