Nouvelle publication | Sous la direction de David Morin et Sami Aoun

Le nouvel âge des extrêmes? Les démocraties occidentales, la radicalisation et l'extrémisme violent

Le nouvel âge des extrêmes? Les démocraties occidentales, la radicalisation et l'extrémisme violent, sous la direction de David Morin et Sami Aoun, Les Presses de l'Université de Montréal, 2021, 568 p.
Le nouvel âge des extrêmes? Les démocraties occidentales, la radicalisation et l'extrémisme violent, sous la direction de David Morin et Sami Aoun, Les Presses de l'Université de Montréal, 2021, 568 p.
Photo : Les Presses de l'Université de Montréal

À l’époque du retour turbulent des identités, notamment religieuses, et dans un contexte d’érosion relative des solidarités citoyennes et des loyautés constitutionnelles, les polarisations sociales qu’engendrent les extrémismes de tout acabit nuisent à la cohésion sociale et fragilisent les fondements de nos sociétés démocratiques. Où en est la recherche en sciences sociales sur cette question ? Quels sont les débats récurrents et les enjeux qu’elle soulève ? Comment peut-elle contribuer à mettre en place des solutions ?

En regroupant plus d’une quarantaine de spécialistes et de chercheurs issus de différentes disciplines dans une dizaine de pays occidentaux, cet ouvrage participe à sa façon à l’enrichissement des connaissances. Sur le plan théorique, d’abord, en revenant sur l’apport de plusieurs disciplines et modèles conceptuels qui permettent d’éclairer divers aspects de ce phénomène complexe. Sur le plan empirique, ensuite, en s’inscrivant dans un effort de contextualisation de l’extrémisme violent et en présentant des études de cas dans plusieurs pays occidentaux. Sur le plan des pratiques, enfin, en analysant les réponses et les politiques mises en place (ou non) pour contrer ces extrémismes en Occident.

David Morin est professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents.

Sami Aoun est professeur associé à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et directeur scientifique de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents.

Sylvana Al Baba Douaihy est docteure en études du religieux contemporain et coordonnatrice générale de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents.