Rendez-vous des maîtres de PERFORMA 2013

Cette année, PERFORMA innove: en plus des présentations orales, onze personnes qui ont obtenu dernièrement une maîtrise en enseignement au collégial ont présenté leur essai sous forme d'affiche. Visualiser les affiches.

Voici le résumé des prestations offertes lors du colloque de l'AQPC de 2013:

Étude des facteurs influençant la réussite au cours de dessin assisté par ordinateur en première session en Techniques de design d’intérieur

Suzanne Pitre, enseignante en Techniques de design d’intérieur, Cégep du Vieux Montréal
Direction d’essai : Jean-Guy Banville

Recherche quantitative auprès de la cohorte 2011 où certaines données du dossier scolaire, comme la moyenne générale au secondaire, ont été compilées, de même que celles issues d’un questionnaire destiné à toutes les étudiantes et tous les étudiants de la cohorte visée. L’objectif était de connaitre les caractéristiques des celles et ceux qui abandonnent le cours de dessin assisté par ordinateur du programme Techniques de design d’intérieur. Une participation de 83 % à l’étude a permis de mettre en évidence une corrélation parfaite, indiquant que les étudiants qui n’avaient pas suivi le cours d’arts plastiques de la 3e année du secondaire présentaient de grandes difficultés à réussir le cours et abandonnaient tant le cours que le programme.  Le cadre de référence de Barbeau (2007), qui propose trois types de variables associées à la réussite scolaire, a permis de mettre en relief l’importance de la dimension socioaffective de la persévérance scolaire, notamment la perception de soi, la motivation intrinsèque et le choix vocationnel. Lire l'essai

Visual literacy skills of students in college level biology: A quasi-experimental study comparing learning outcomes following digital activities or traditional drawing activities

Justine Bell, enseignante en biologie, Champlain Regional College, campus Saint-Lambert
Direction d’essai : Caroline Hanrahan

Est-ce que les étudiantes et étudiants de biologie apprennent mieux s’ils utilisent l’ordinateur ou s’ils dessinent eux-mêmes les informations visuelles reliées aux différents systèmes étudiés?  Après avoir été informés des visées de la recherche, les étudiantes et étudiants avaient émis l’hypothèse qu’ils apprendraient mieux avec l’ordinateur. Toutefois, les résultats démontrent le contraire, à savoir qu’ils ont mieux réussi lorsqu’ils ont dessiné à la main.  Les étudiantes et étudiants avaient l’impression que les dessins créés à l’ordinateur étaient plus précis et donc une source plus exacte, mais ont réalisé que lorsqu’ils dessinaient les différentes parties d’une cellule, par exemple, ils les mémorisaient plus facilement.  Il s’agit d’une recherche quantitative où deux concepts différents avaient été enseignés à deux groupes, soit à l’aide de l’ordinateur, soit en le dessinant à la main.  Une différence significative a été établie en faveur du concept qui avait été appris à l’aide du dessin, soit une moyenne de 83 % à l’examen alors que l’autre groupe avait réussi à 76 %.

Élaboration d’un projet d’encadrement par tutorat pour favoriser la réussite des étudiantes et des étudiants présentant des difficultés lors des stages en soins infirmiers

Solange Bisson, enseignante en Soins infirmiers, Cégep Limoilou
Direction d’essai : Martine Dumais

Comment aider les étudiantes et étudiants en Soins infirmiers à obtenir un encadrement suffisant en milieu clinique pour réaliser les apprentissages et corriger les difficultés qui s’accumulent au cours de la formation?  La recherche avait l’objectif de concevoir un projet d’encadrement pour soutenir la réussite des étudiantes et étudiants présentant des difficultés d’apprentissage lors des stages cliniques. Les types d’encadrement possibles ont été analysés par une révision de la littérature et une cueillette de données a permis d’identifier les difficultés et lacunes rencontrées en milieu clinique, ainsi que les méthodes d’encadrement efficaces déjà existantes. À partir de ces informations, un projet d’encadrement par tutorat a été conçu.

L’accompagnement du personnel enseignant au regard de l’enseignement et l’évaluation des attitudes au collégial

Silvie Lussier, conseillère pédagogique, Collège de Maisonneuve
Direction d’essai : Raymonde Gosselin

Le développement d’attitudes professionnelles se retrouve parmi les objectifs de la plupart des programmes techniques au collégial, et les enseigner et les évaluer représentent un défi de taille pour le personnel enseignant. Dans ce contexte, la conseillère ou le conseiller pédagogique joue son rôle d’accompagnement et se pose la question suivante : dans quelle mesure cet accompagnement peut-il être efficace?  Il importait donc d’établir le portrait des connaissances, des perceptions et des pratiques des enseignantes et des enseignants au regard de l’enseignement et de l’évaluation des attitudes.  Par la suite, il fallait identifier des stratégies d’accompagnement professionnel. Cette recherche-interprétation inspirée de la théorie de St-Germain (2008) a permis d’apprécier les effets de la démarche d’accompagnement sur les connaissances, les perceptions et les pratiques des enseignantes et des enseignants au regard de l’enseignement et de l’évaluation des attitudes.  Parmi les principaux résultats, l’auteure a identifié les attitudes et rôles à privilégier pour la personne accompagnatrice, ainsi que la constitution d’un groupe de travail idéal, qui doit être le plus hétérogène possible, constitué de participants avec de l’intérêt pour le sujet, volontaires, concentréssur la tâche et qui démontrent du respect et de l’ouverture. Lire l'essai