Accentuer la présence du numérique en éducation

La Faculté d'éducation de l'UdeS lance son Pôle d'innovation technopédagogique

Photo : UdeS

Comment utiliser la technologie pour améliorer sa gestion de classe? Quelles sont les nouvelles ressources pour aider un élève en difficulté en mathématiques? En langue? Comment les professionnels de l'éducation peuvent-ils adapter les technologies pour concevoir des activités qui améliorent les apprentissages des élèves? La technologie peut-elle aider un élève qui connaît des difficultés comportementales? Peut-on la mettre à profit pour contrer l'intimidation?

Du primaire à l'université, et dans tous les métiers liés à l'éducation, les technologies accessibles aux milieux éducatifs transforment désormais le quotidien des professionnels jusque dans les plus infimes détails. Aux premières loges de ces changements, la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke prend des moyens innovants pour transformer en atouts les nombreux défis qu'apportent les technologies du 21e siècle aux milieux éducatifs et faire prendre un véritable virage technopédagogique aux futurs professionnels de l'éducation.

Photo : UdeS

« En éducation, la configuration des milieux de pratique évolue de façon rapide et continue, explique la professeure Julie Desjardins, vice-doyenne à la formation de la Faculté d'éducation. Comme faculté, nous devons former des professionnels alertes, ouverts et à l’affût des développements scientifiques et technologiques susceptibles d’enrichir leur pratique. La création du Pôle d'innovation technopédagogique suscite une forte mobilisation de notre corps enseignant et des milieux de pratique autour de cet objectif : former des pédagogues, des psychoéducateurs et des spécialistes de l'orientation professionnelle rompus aux apports de la technopédagogie et capables d'optimiser ses effets sur l'apprentissage des élèves du Québec. »

Bien plus que des tableaux interactifs

La nouvelle réalité que vivent les milieux éducatifs bouscule les cadres établis bien au-delà des strictes questions technologiques. « La technopédagogie, c'est un aspect de l'enseignement qui dépasse l'utilisation des tableaux interactifs ou d'autres outils de ce type, précise le professeur Florian Meyer, pilote des activités du Pôle et directeur de PeDTICE, le regroupement de la Faculté d'éducation qui intègre les technologies de l'information et de la communication à la pédagogie et à la didactique. Notre étroite collaboration avec les milieux nous permet de maintenir une connaissance approfondie de leurs besoins et d'orienter notre action et nos recherches. Nous allons emmener la technopédagogie ailleurs et concevoir ici des approches et des outils réellement transformationnels. »

Photo : UdeS

La pédagogie universitaire se transforme

À l'échelle institutionnelle, l'Université de Sherbrooke s'est dotée en décembre dernier de sa propre Politique sur l’enrichissement de la formation par le numérique; une approche qui suscite déjà de grandes transformations de la pédagogie universitaire, désormais très active en matière de formation à distance, de classes inversées et d'espaces d’apprentissage actif.

« Quand elles sont utilisées judicieusement et en tenant compte de la recherche en éducation, les technologies ont le pouvoir d'enrichir la formation des personnes apprenantes de tous les niveaux, explique le professeur André Beauchesne, vice-recteur adjoint aux études de l'Université de Sherbrooke. Cette intégration s'inscrit désormais dans nos priorités institutionnelles en matière d'enseignement. C'était un virage nécessaire, mais c'est avant tout une idée stimulante. Grâce à la profondeur scientifique et au sens de l'innovation qui ont toujours animé notre Faculté d'éducation, la création du Pôle d'innovation technopédagogique promet de nous emmener vers de nouveaux sommets. Nous sommes tous très fiers et enthousiastes devant ces perspectives. »

Le doyen de la Faculté d'éducation, le professeur Serge Striganuk, se réjouit des retombées de la création du Pôle pour les élèves du Québec qui bénéficieront des apprentissages offerts par nos futurs diplômés. « Au cours des années à venir, les futurs enseignants, psychoéducateurs et spécialistes de l'orientation professionnelle qui seront formés à la Faculté d'éducation de l'UdeS connaîtront une transformation extrêmement enrichissante de leur expérience, dont ils transmettront ensuite les acquis aux élèves. L'innovation technopédagogique est une voie qui anime depuis longtemps nos professeures et nos professeurs. La création du Pôle viendra multiplier leur capacité d'agir sur l'apprentissage des élèves, au bénéfice de toute la société. Je remercie et félicite notre vice-doyenne à la formation, la Pre Desjardins, pour le déploiement de ce projet et la mobilisation facultaire qu'il suscite déjà. Je remercie également la Pre Céline Garant, le Pr Florian Meyer, la doctorante Caroline Bourque et le conseiller pédagogique Sea Kim, qui lui insufflent déjà beaucoup d'énergie », conclut le doyen.