Objectifs de la formation

La formation permet à l’étudiante et à l’étudiant : 

  1. d’agir en tant que médiatrice ou médiateur d’éléments de culture : agir en tant que professionnelle ou professionnel cultivé, à la fois interprète, médiateur et critique d’éléments de culture dans l’exercice de ses fonctions;
  2. de maîtriser la langue d’enseignement : communiquer de manière appropriée dans la langue d’enseignement, à l’oral et à l’écrit, dans l’ensemble des contextes liés à l’exercice de ses fonctions;
  3. de planifier les situations d’enseignement et d’apprentissage : concevoir et planifier des activités et des situations d’enseignement et d’apprentissage en fonction des élèves, des contenus d’apprentissage et des intentions de formation;
  4. de mettre en œuvre les situations d’enseignement et d’apprentissage : mettre en œuvre et superviser les situations d’enseignement et d’apprentissage en fonction des élèves et des intentions de formation;
  5. d’évaluer les apprentissages : développer, choisir et utiliser différentes modalités afin d’évaluer l’acquisition des connaissances et le développement des compétences chez les élèves;
  6. de gérer le fonctionnement du groupe-classe : organiser et gérer le fonctionnement du groupe-classe de sorte à maximiser le développement, l’apprentissage et la socialisation des élèves;
  7. de tenir compte de l’hétérogénéité des élèves : mettre en place, dans le cadre d’un enseignement inclusif, des stratégies de différenciation pédagogique en vue de soutenir la pleine participation et la réussite de tous les élèves;
  8. de soutenir le plaisir d’apprendre : entretenir chez ses élèves le plaisir d’apprendre, le sens de la découverte et la curiosité en réunissant les conditions nécessaires à l’épanouissement de chacune et de chacun;
  9. de s’impliquer activement au sein de l’équipe-école : inscrire son intervention dans un cadre collectif, au service de la complémentarité et de la continuité des enseignements comme des actions éducatives;
  10. de collaborer avec la famille et les partenaires de la communauté : solliciter l’engagement des parents dans les apprentissages de leurs enfants et la vie de l’école, tout en contribuant à des actions de partenariat durable entre l’école et sa communauté;
  11. de s’engager dans un développement professionnel continu et dans la vie de la profession : analyser, évaluer et développer de manière continue toutes les facettes de sa pratique professionnelle et favoriser la reconnaissance et le rayonnement de la profession enseignante en participant à la valorisation d’une culture professionnelle commune fondée sur l’entraide et la coopération;
  12. de mobiliser le numérique : utiliser le numérique afin d’en faire bénéficier les élèves ainsi que l’ensemble des actrices et acteurs éducatifs;
  13. d’agir en accord avec les principes éthiques de la profession : adopter et valoriser des comportements éthiques et responsables afin d’établir des liens empreints de respect et de confiance avec les élèves, les membres de l’équipe-école et la communauté éducative élargie.

Les objectifs de formation visent directement le développement des treize compétences présentées dans le document Référentiel des compétences professionnelles de la profession enseignante (MÉQ, 2020) en tenant compte de l’ensemble de leurs dimensions et selon les niveaux d’acquisition attendus en vue de l’obtention du brevet d’enseignement délivré par le ministère responsable de la formation à l’enseignement.

Les 120 crédits des activités de formation se répartissent comme suit :

  • 32 crédits de cours en sciences de l’éducation incluant 9 crédits de cours de didactique reliée au profil de formation choisi;
  • 22 crédits de stages et portfolio de compétences professionnelles;
  • 12 crédits d’activités d’intégration interfacultaires;
  • 54 crédits de cours de formation disciplinaire.