Guy Marchand

Chargé de cours
Histoire de la musique

Coordonnées

Luthiste et musicologue de formation, Guy Marchand a fait ses études de luth avec Paul O’Dette (Rochester, USA) et Nigel North (Londres, U.K.). Il a complété une thèse de doctorat en musicologie à l’Université de Montréal sous la direction de Jean-Jacques Nattiez, pionnier de la sémiologie musicale. Publiée sous le titre de Bach ou la Passion selon Jean-Sébastien, de Luther au nombre d'or (Paris, L’Harmattan, 2003), cette thèse met en lumière le rôle qu'a pu jouer ce qu'il est convenu d'appeler le «nombre d'or» ou la «divine proportion» dans l'œuvre de Bach. Cet ouvrage fut finaliste aux Prix Opus 2004 dans la catégorie « Livre de l’année ».

Comme luthiste, M. Marchand a joué de 1974 à 1987 avec à peu près tous les ensembles de musique ancienne de Montréal, en commençant par le Studio de musique ancienne de Montréal qu’il a contribué à mettre sur pied avec Réjean Poirier et Christopher Jackson dès 1974. Il a aussi créé un duo avec la soprano Danièle Forget pour explorer le riche et vaste répertoire pour voix et luth. Sous le nom de Duo Lachrimae, M. Marchand et Mme Forget se sont fait entendre tant aux Etats-Unis qu’au Canada. Le regretté critique Eric McLean écrivait à leur sujet : “Dedicated duo deserve praise for carefully planned concert to demonstrate the evolution of courtly love music during the 17th century, culminating with two masterly songs by Purcell (...) Of special interest for me were the lute solos by Dowland” (The Gazette, 17 February 1985).

Comme musicologue, Guy Marchand est chargé de cours ou professeur invité occasionnel aux facultés de musique des universités McGill, Montréal et Sherbrooke. Il anime depuis plus de dix ans des séries de conférences aux Belles Soirées de l'Université de Montréal, en lien avec les saisons de l'Opéra et de l'Orchestre symphonique de Montréal. Il a aussi pendant plusieurs années donné les conférences d’introduction de la série des Concerts Gala de l’OSM à la Place-des-Arts.

Depuis 1987, comme auteur, recherchiste et programmateur musical à la défunte chaîne culturelle de la Société Radio-Canada (SRC), M. Marchand a conçu plus de 150 émissions pour Musique en Fête dont une série de cinq émissions de deux heures en 1991 pour souligner le bicentenaire de la mort de Mozart. En 1999, il a conçu une série de 12 émissions de 90 minutes intitulée Faust ou les métamorphoses d'un mythe, pour souligner à la fois le 250e anniversaire de la naissance de Goethe et la fin du millénaire. Faust ou les métamorphoses d'un mythe s’est mérité cette année-là le prix du président de la SRC pour la meilleure série documentaire radiophonique et fut choisi pour représenter le Canada aux Prix Italia à Venise (équivalent des Oscars pour la radio).