Aller au contenu

Microscopie photonique et de cytométrie

L’optique et la lumière sont des thèmes de recherche qui ont toujours inspiré les êtres humains, tant au sens propre qu’au figuré. De la philosophie (Spinoza : polisseur de verre et philosophe) au siècle des Lumières, en passant par l’art et la science, ils continuent de nous fasciner!

Les découvertes sur la fluorescence ont permis d’élaborer des équipements de plus en plus sophistiqués; permettant ainsi aux scientifiques de mieux voir et comprendre ce qui se passe à l’intérieur des cellules.

La plateforme de microscopie photonique et cytométrie de la FMSS, en collaboration avec le CRCHUS et le CIUSSS de l’Estrie - CHUS, fourni aux chercheuses et aux chercheurs des technologies de pointe à un coût modeste.

Nos équipements sont disposés à travers plusieurs sites du Campus de la santé, dont l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke (IPS), le Pavillon de recherche appliquée sur le cancer (PRAC) et le Centre de recherche du CHUS (CRCHUS). En plus des multiples stations d’analyse de données, nous offrons une vaste gamme de microscopes confocaux, avec ou sans modules STED et FLIM, un multi-photons, des microscopes spécialisés tels que le Cell Discoverer 7, le Spinning Disk, le Light Sheet, la stéréologie Apotome ainsi que des instruments de cytométrie dont plusieurs cytomètres-analyseurs et un trieur.

Nous offrons des services de formation, de consultation et d'utilisations de nos appareils aux chercheurs locaux et externes qui effectuent des travaux en recherche fondamentale et clinique.

La plateforme contribue, année après année, à la parution de dizaines d'articles scientifiques. Plus de 150 utilisateurs issus de 50 groupes de recherche utilisent nos services.

Services offerts

Voici quelques suggestions d’utilisation de nos appareils selon vos besoins en recherche :

Donne un aperçu global des cellules ou du tissu. Ces microscopes sont généralement utilisés en toute première étape avant de passer aux équipements plus pointus. Ils permettent, entre autres, de visualiser une colocalisation de marqueurs, de tester un anticorps, un nouveau protocole ou de vérifier des résultats obtenus par d’autres méthodes.

Pour en savoir plus

Pour observer un marquage en haute résolution sur une couche précise dans l’épaisseur du tissu (Z) ou dans une portion de cellule. Les appareils peuvent également être utilisés pour faire de la reconstruction 3D. Vous aimeriez encore plus de détail? Notre microscope confocal SP8 est muni d’un module STED (stimulated emmision depletion) qui augmente la résolution des images et d’un module FLIM (fluorescence lifetime imaging microscopy) qui mesure le ratio d’émission d’un fluorophore dans le temps.

Pour en savoir plus :

Cet appareil de haut niveau permet d’isoler une portion de cellule et visualiser un marquage en haute résolution jusqu’à 500 µm dans le tissu sans endommager la cellule. Très utile pour étudier des interactions entre protéines, organelles, cellules phénotypées ou identifier des voies de signalisation. Utilisé généralement en double ou triple marquage, il permet également de visionner une plasticité « en direct » et de l’enregistrer sur vidéo.

Pour en savoir plus

Ce microscope inversé est robotisé. Il permet de capter et enregistrer la fluorescence des cellules en suspension sur une plaque multi-puits, sur pétri ou sur des lames microscopiques. L’utilisateur choisi quels puits ou sections de microscopes à analyser, le nombre de points d’analyse et la stratégie de capture (aléatoire, stratégique, manuel). L’appareil contient plusieurs mécanismes d’auto-correction pour l’image, et plusieurs ajustements pour maintenir un environnement contrôlé des échantillons (température, niveau de CO2, humidité).

Cet appareil de haut niveau est utilisé pour identifier un réseau (neurones, vaisseaux) dans des gros spécimens (organes, insectes).

Pour en savoir plus

Cet appareil est utilisé principalement sur des cellules en culture. Cette technologie permet de capter le marquage à différents angles afin d’augmenter le contraste et la vitesse d’acquisition de l’image. On réduit ainsi les dommages liés au photoblanchiment (bleaching).

Pour en savoir plus

La plaque robotisée de ce microscope permet d’enregistrer automatiquement toutes les sections d’un tissu ou des cellules afin de quantifier la fluorescence sur une section complète.

Cette technique permet de mesurer plusieurs paramètres sur des cellules en suspension : la densité cellulaire, l’intensité du marquage et la granularité des cellules. Certains cytomètres sont de type analyseur; ils effectuent une lecture simple des échantillons alors que d’autres sont de type trieur; ils permettent à l’utilisateur de récupérer certains types de cellules et de les remettre en culture.

Pour en savoir plus

Nos stations d’analyse d’image sont disponibles gratuitement et contiennent des Logiciels d’analyse (Huygens, Imaris) qui permettent une déconvolution des images, l’analyse quantificative du marquage et des outils de contrôle d’images.

Lieux

Centre de recherche du CHUS (CRCHUS)

Les cytomètres analyseurs et quelques microscopes à épifluorescence ainsi que le microscope confocal Olympus FV1000

Institut de pharmacologie de Sherbrooke (IPS)

Plusieurs microscopes à épifluorescence, plusieurs microscopes confocaux dont le Leica SP8 et des microscopes spécialisés tels que celui à feuillet de lumière (LightSheet), à disque rotatif (Spinning disk) et la station de stéréologie (AxioImager M2 Apotome).

Pavillon de recherche appliquée sur le cancer (PRAC) 

Plusieurs microscopes à épifluorescence, confocaux ainsi que le multiphotons et le Cell Discoverer 7.

Comité de Gouvernance

Andrée Lessard

Andrée Lessard

Frédérique Badeaux

Frédérique Badeaux

Pr Hugues Allard-Chamard

Pr Hugues Allard-Chamard

Pre Lee-Hwa Tai

Pre Lee-Hwa Tai

Pr Dimitri Ryczko

Pr Dimitri Ryczko

Pr Philippe Sarret

Pr Philippe Sarret

Andréanne Laniel

Andréanne Laniel

Leonid Volkov

Leonid Volkov