Un comité d'encadrement aux études supérieures?

Le Comité d’encadrement, inspiré des plus grandes universités (ex. NIH et Oxford-Cambridge), est un outil stratégique développé et adapté pour l’étudiant(e) qui réalise ses études de doctorat au sein d’un groupe de recherche. Sa vocation est purement pédagogique et scientifique. Il s’intègre à la somme des interrelations « maître-élève » et des activités de formation facultaires (cours, ateliers, examens, séminaires, symposiums).

Pourquoi?

L’Université de Sherbrooke et le vice-rectorat aux études visent actuellement à optimiser l’encadrement aux études supérieures afin de faciliter l’acquisition des compétences et accélérer le temps des études. Des nouveaux processus nommés « Plan de formation » et « Parcours de formation » sont progressivement mis en place au sein des programmes volontaires pour mieux baliser et structurer le cheminement des étudiants. Cet effort répond à une tendance mondiale de réforme des études supérieures (voir les éditoriaux récents de la revue Nature). Ils forment un groupe privilégié et recherché par les employeurs à l’échelle provinciale et nationale. Quant à la FMSS, ses dirigeants ont toujours placé la qualité de la formation en haute priorité. La Faculté fait preuve de leadership au sein des tables universitaires concernées. Un objectif à moyen terme est de généraliser l’implantation du « plan de formation » et du « parcours de formation » sous la responsabilité du Comité d’encadrement.

Comment?

Le premier objectif du Comité d’encadrement n’est pas d’imposer un cadre organisationnel rigide, bien au contraire. Il accompagne l’étudiant dans la production des formulaires à livrer au Bureau des études supérieures. Le Comité se veut stimulateur d’idées et d’ingéniosités scientifiques permettant à l’étudiante ou à l'étudiant de propulser son projet de recherche à un niveau supérieur. Ce Comité d’encadrement n’entend aucunement remplacer ou concurrencer la directrice/le directeur de thèse. Sa mission consiste à appuyer, soutenir et assister, tant au niveau du cheminement formatif que des activités scientifiques. L’étudiant, avec l’aide de sa directrice ou de son directeur de recherche, met en place dès son admission une équipe multidisciplinaire, accessible et dynamique, constituée d’un ou plusieurs chercheurs externes au projet, agissant comme mentor(s). Le rôle de cette équipe hautement qualifiée est d’améliorer le soutien ainsi que l’acquisition des compétences en recherche et en communication par un suivi périodique aux 3 étapes clés du programme :

  • EXPLORATION : admission, contrat salarial, esquisse du projet, plan de formation,
  • RÉALISATION : avancement des travaux, séminaires, préparation de l’examen pré-doc,
  • VALORISATION : planification de la rédaction/de la soutenance de thèse.

L’étudiant peut profiter des recommandations pertinentes de chaque membre du Comité, ainsi qu’une expertise supplémentaire sur des questions relatives ou connexes au sujet de recherche. Le Comité offre une expérience fructueuse, riche d’échanges scientifiques et permet de créer un réseau de contacts élargi, qui servira non seulement au cours des études, mais durant la carrière professionnelle future. Ainsi, le Comité d’encadrement vise à développer chez l’étudiant des compétences scientifiques solides, une mécanique organisationnelle efficace, une débrouillardise accrue et une motivation exemplaire à vouloir se surpasser… gage d’un succès garanti!

Avez-vous encore des doutes sur le potentiel réel d’un tel Comité dans votre cheminement?

À vous d’agir maintenant et bonnes études!

Pour de plus amples informations et pour vous inscrire pour le doctorat avec Comité d’encadrement, svp communiquez avec la directrice ou le directeur (ou la secrétaire de direction) du programme visé ou avec le coordonnateur des Comités d’encadrement;
Yacine Tabet
819 821-8000, poste 72101