Premier cycle

La Faculté de médecine et des sciences de la santé offre les baccalauréats en pharmacologie, en sciences infirmières et en biochimie. Les programmes intégrés de baccalauréat-maîtrise en ergothérapie et baccalauréat-maîtrise en physiothérapie sont aussi accessibles.

Entente FMSS et Université Bishop's

L’Université de Sherbrooke et l’Université Bishop’s ont signé en 2012 une entente de partenariat permettant d’accueillir en stage à la FMSS les étudiants de Bishop’s inscrits en sciences et de leur offrir par la suite un continuum de formation au 2e puis au 3e cycle.

Stages

Les stages pour les étudiants du 1er cycle inscrits en sciences à l’Université Bishop’s sont offerts l’été. Ils sont rémunérés, le plus souvent par un support conjoint du chercheur et de la FMSS. Ils permettent de s’intégrer à une équipe de recherche où cohabitent techniciens, étudiant et stagiaires et de créer un réseau de contacts afin d’explorer des possibilités de carrière dans le domaine des sciences de la santé. Les stagiaires sont fortement encouragés à participer à la Journée scientifique annuelle du 1er cycle afin de pouvoir se mériter certains honneurs et prix en argent.

Continuum de formation

Les diplômés de Bishop’s bénéficient des mêmes possibilités que les diplômés de l’UdeS quant à l’accès aux programmes de maîtrise offerts par la FMSS, aux programmes de 3e cycle, au passage accéléré de la maîtrise au doctorat, au programme du comité d’encadrement des études et au concours facultaire des bourses aux études supérieures (version anglaise disponible).

Témoignage

À la fin de mon baccalauréat, j’ai réalisé un stage d’été dans un laboratoire du Centre de recherche sur le vieillissement étudiant le métabolisme des acides gras plasmatiques. Cela m’a immédiatement ouvert les yeux sur la contribution personnelle que je pouvais apporter à la recherche en santé, sur l’application bien réelle des notions apprises en classe. Rapidement, j’ai aimé participer aux «lab meetings» et séminaires de recherche, là où les idées se brassent! 

Je me suis inscrit à la maîtrise en physiologie à l’Université de Sherbrooke et j’ai réalisé mon projet sur la maladie d’Alzheimer. Les résultats de mes recherches ont enthousiasmé mon directeur de recherche et m’ont permis de recevoir une bourse d’études provinciale prestigieuse. Nous avons rédigé deux articles dont je suis le premier auteur. Mieux encore, j’ai convaincu les professeurs membres du comité de programme de m’accorder le passage direct au doctorat.

Aujourd’hui, mon projet se situe à la frontière des sciences fondamentales et cliniques : les analyses métaboliques sont réalisées sur des patients du Centre hospitalier à l’aide d’un équipement de pointe de Tomographie par Émission de Positrons (TEP). J’ai même eu la chance de partir en stage de formation à Bordeaux (France) et Phoenix (Colorado), puis en congrès international, pour apprendre de nouvelles techniques d’analyse et valoriser mon doctorat.

Je tisse de nombreux contacts avec des chercheurs experts du monde entier et les nouvelles idées ne manquent pas pour le futur. Qui aurait dit qu’un simple courriel envoyé à un chercheur sherbrookois en 2009 puisse m’amener à réaliser tant de rêves?

Scott Nugent 
Étudiant au doctorat en physiologie, FMSS
Diplômé de l’Université Bishop’s