Historique

La Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke devra se distinguer par son enseignement progressif en relation avec les besoins actuels de la société.

Voilà une phrase prononcée lors de la première séance du Conseil de la Faculté, le 2 mars 1961, et qui allait par la suite guider toutes les réflexions, les orientations et les prises de décision. La tradition d'innovation et d'arrimage social qui anime la Faculté encore aujourd’hui est à l’origine même de sa création en 1961.

Créée selon un modèle original qui a été caractérisé par sa devise initiale : « Une faculté et un hôpital sous un même toit », la Faculté de médecine et des sciences de la santé est la première dans l'Est du Canada à bénéficier d'un concept intégrant dans un même lieu physique hôpital universitaire et faculté.

Les premiers étudiants

C’est en 1966 que la Faculté accueille ses 32 premiers étudiants en médecine. Nouvelle dans sa construction, elle l'est aussi dans sa conception, dans son organisation et dans l'élaboration de son programme d'études. L’étudiant bénéficie d'une expérience personnelle de la pratique médicale, non seulement en milieu spécialisé, mais aussi en milieu de pratique générale. Les étudiants séjourneront par petits groupes sous la direction d'un praticien, dans un village où ils apprendront par expérience du vécu, la pratique médicale loin des grands centres.

L'APP

En 1987, l’enseignement de la médecine connaît un tournant majeur avec l'implantation de l'apprentissage par problèmes (APP). Ce changement renforce les orientations initiales où le curriculum est centré sur l'étudiant, axé sur les besoins de la communauté et favorisant une médecine consacrée aux patients. Le but de l'APP est d'enseigner aux étudiants comment apprendre à résoudre des problèmes plutôt que de mémoriser. Plusieurs autres facultés de médecine de par le monde ont aujourd'hui adopté ce modèle d'enseignement.

Une riche diversité

Au milieu des années 70, les facultés de médecine et des sciences s'associent pour mettre en place le nouveau programme conjoint de premier cycle en biochimie qui entre en vigueur en septembre 1979. En septembre 2001 est lancé le premier baccalauréat en pharmacologie au Québec.

La Faculté créé, en 1979, le Département des sciences infirmières qui deviendra une école en 2005. Le programme d'études de formation infirmière intégrée (FII), lancé à l'automne 2001, entraîne un arrimage plus étroit entre les études collégiales et universitaires en sciences infirmières.

Un programme, trois sites

En 2006, un autre tournant majeur dans la formation médicale est effectué à la Faculté. Sous la maxime « Un programme, trois sites », le programme de médecine de l'Université de Sherbrooke est dispensé à Saguenay et à Moncton à raison de 35 étudiants pour Saguenay et 25 pour Moncton.  Le programme est entièrement donné par des professeurs sur place sous la coordination de la Faculté.

L'Université de Sherbrooke est la première faculté de médecine canadienne et la première francophone à être reconnue par l'Organisation mondiale de la santé. Avec son centre hospitalier universitaire intégré à la Faculté, ses innovations pédagogiques qui lui ont valu une réputation internationale, sa désignation de Centre collaborateur de l'OMS et avec ses 5 centres et 11 chaires de recherche, elle est devenue au fil des années une faculté importante sur l'échiquier québécois, canadien et international.