Pr Patrice Perron, doyen adjoint et vice-doyen exécutif et aux communautés

Décanat adjoint et vice-décanat exécutif et aux communautés

Le vice-décanat exécutif et aux communautés a pour objectif de gérer l’ensemble des ressources humaines, matérielles et financières afin de permettre à la Faculté de respecter ses responsabilités d’enseignement et de recherche. Il soutient les personnes directrices de départements et les personnes professeures dans leur activité de gestion et leur vie académique. Il est responsable du recrutement et de la promotion du corps professoral. Il entretient les relations avec les différentes communautés universitaires et du réseau de la santé au sein desquelles la Faculté est engagée. Dans son rôle de doyen adjoint, il seconde le doyen dans l’exercice de ses fonctions et le remplace en son absence.

Notes biographiques à propos du Pr Patrice Perron

Pr Patrice Perron est originaire de l’Estrie et a reçu son diplôme de médecine de l’Université de Sherbrooke en 1986. Il a complété une formation clinique postdoctorale à cette même université de 1986 à 1991 où il a obtenu la certification en médecine interne (1990) et en endocrinologie (1991) du Collège des médecins du Québec et du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il a débuté sa carrière professionnelle au Saguenay, à l’hôpital de Chicoutimi, où il a contribué à rebâtir le service d’endocrinologie qui était inexistant depuis plusieurs années. Il a eu un rôle de leader dans l’amélioration des services à la population et dans la formation continue de la communauté médicale de cette région.

Pr Perron a joint les rangs de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke en 2001 à titre de professeur adjoint, puis de professeur agrégé (2003) et de professeur titulaire (2009) du Département de médecine, tout en poursuivant un corridor de services et ses activités de chercheur au Saguenay jusqu’en 2012. En 2003, il a été récipiendaire du Prix des Fondateurs Jean Davignon et Paul Lupien de la Société québécoise de lipidologie, nutrition et métabolisme (SQLNM).

Afin de parfaire sa formation en recherche, il a complété une maîtrise en médecine expérimentale à l’Université Laval (2006). Il est membre de l’axe/thème de recherche du Diabète, Obésité et Complications Cardiovasculaires (DOCC) du Centre de recherche du CHUS (CRCHUS) et de la FMSS. Il a également à son actif, plus d’une centaine de publications et de communications ainsi que plusieurs conférences sur invitation.

Il a été directeur universitaire et chef hospitalier du Service d’endocrinologie de 2003 à 2010. Au cours de son mandat, il a réussi à promouvoir un meilleur arrimage des soins cliniques, tout en favorisant l’intégration des activités de recherche clinique et fondamentale et ce, par le recrutement de plusieurs professeurs.

En septembre 2010, il a été nommé directeur universitaire et chef hospitalier du Département de médecine et directeur médical du programme clientèle de médecine spécialisée du CHUS. Au cours de ce mandat, il a poursuivi les orientations du Département vers l’atteinte de l’excellence par un engagement optimal de ses professeurs dans les différentes activités de la Faculté. Il a valorisé la complémentarité des activités de recherche, d’enseignement et de clinique tout en favorisant un climat propice aux activités académiques. Il a aussi contribué à valoriser le rôle de l’enseignant, la raison d’être essentielle de travailler dans un milieu universitaire et des centres affiliés. Il a aussi assumé la direction intérimaire de deux services du Département et a procédé au recrutement de près de 60 nouveaux professeurs qui ont enrichi le corps professoral, de par leur expertise et leur érudition. Il a aussi contribué au maintien des activités de recherche des professeurs du Département par la création de la Bourse de clinicien-chercheur du Département de médecine et l’engagement d’une professionnelle de recherche. Avec la création du CIUSSS-de-l’Estrie-CHUS, il a été nommé chef médical du nouveau Département de médecine qui s’est vu ajouter deux nouveaux services aux 12 services hospitalo-universitaires existants. Il a été honoré en recevant un prix d’excellence du conseil d’administration du CHUS en 2011 et le prix Gilles Pigeon de la FMSS en 2013.

Tout au cours de parcours professionnel, Pr Perron a démontré une grande implication au sein de la FMSS, tant au niveau clinique que de la recherche et de l’enseignement, tout en poursuivant des activités de gestion.