Aller au contenu

Fonds d'urgence

Je prends soin de la relève en recherche

Le moment est venu de soutenir financièrement les personnes étudiantes aux cycles supérieurs qui doivent interrompre leurs études pour des raisons de maladie.

Depuis les trois dernières années, une augmentation du nombre d’interruptions d’études pour des raisons médicales, souvent liées à la santé psychologique, a été observée chez les personnes étudiantes à la maîtrise et au doctorat, ainsi que chez les stagiaires postdoctoraux. Ces interruptions autorisées sont souvent de courte durée, mais elles peuvent se prolonger sur plusieurs mois. Lorsque cela survient, la perte de revenus sous forme de bourse salariale, cause un stress financier important. La précarité financière est d’ailleurs le principal motif d’abandon des études aux cycles supérieurs. 

Les personnes étudiantes aux cycles supérieurs représentent l’avenir de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement au sein des universités et d’autres établissements. Mais cet avenir est menacé : plusieurs études ont révélé la fragilité de leur santé mentale. Ce fonds d’urgence serait la première mesure de soutien institutionnel pour les personnes étudiantes qui doivent faire une interruption d’études.

Le programme proposé par la FMSS arrive à point pour combler un vide criant qui permettra à la fois aux personnes étudiantes et à leur direction de recherche d’affronter plus sereinement une période difficile et de favoriser un retour vers la santé et la poursuite des travaux de recherche.

Pr Martin Lepage, directeur du département de médecine nucléaire et radiobiologie

Votre appui à ce projet permettra de créer un environnement bienveillant au sein de notre communauté de recherche.