Définition du mentorat

Le mentorat est un phénomène en pleine effervescence, mais de quoi s'agit-il exactement? 

On peut définir le mentorat comme une aide personnelle, volontaire et gratuite, à caractère confidentiel, apportée par un mentor pour répondre aux besoins particuliers d'une personne (le mentoré) en fonction d'objectifs liés à son développement professionnel ainsi qu'au développement de ses compétences et des apprentissages dans un milieu donné.  La base d'une bonne relation mentorale est la confiance, l'honnêteté et l'éthique.

Le mentor est une personne d'expérience qui fournit volontairement une aide à une personne moins expérimentée, à titre de guide, de conseiller, de modèle, et qui partage avec celle-ci son vécu, son expertise et sa vision.

Le mentoré représente la personne jumelée à un mentor, qui bénéficie de l'aide de celui-ci pour acquérir des compétences, accroître sa confiance, ses aptitudes et ses chances de succès dans la réalisation de ses objectifs personnels et professionnels.

Cette relation mentorale permettra surtout d'aller plus loin dans le savoir-être professionnel qu'on pourrait définir par :

  • Responsabilité sociale;
  • Éthique individuelle, organisationnelle;
  • Tolérance à l'ambigüité, l'incertitude, le stress;
  • Autonomie, indépendance, confiance en soi;
  • Équilibre;
  • Discipline et maîtrise personnelle;
  • Comportement interculturel.

Un investissement dans l'avenir de notre milieu économique

Dans une période où on nous annonce une pénurie de ressources humaines dans un avenir rapproché, le mentorat peut aider à l'avenir de notre milieu économique de la façon suivante :

  • La gestion de la relève;
  • La rétention des étudiants;
  • Le transfert de connaissance;
  • Une culture d'ouverture aux différences;
  • Le développement de compétences.

«Le mentorat permet de préserver la couche d'ozone intellectuelle.»

Julie Latour, Colloque Mentorat-Québec