Objectifs

L’axe Packaging est l’axe de recherche le plus récent du LN2, Il a été mis en place avec l’arrivée conjointe de deux chercheurs David Danovitch et Julien Sylvestre (ex-chercheurs senior et junior à IBM Canada) en mai 2014. De manière transverse, il ambitionne de permettre aux technologies développées au sein du LN2 (via les axes Électronique, Énergie, et BioMEMS) ou dans le cadre de collaborations partenariales spécifiques, d’aboutir à des dispositifs finalisés en intégrant les parties essentielles d’encapsulation, de report et placement, d’interconnexion et de fiabilisation des puces électroniques et/ou photoniques, tout en prenant en compte les limites des conditions de fonctionnement et l’environnement opérationnel d’utilisation. Son objectif est aussi de répondre aux défis sociétaux de demain.

La volonté applicative des résultats des recherches menées par le LN2 au sein de l'Institut interdisciplinaire d'innovation technologique (3IT) de l’Université de Sherbrooke, qui conduit une grande partie de ses travaux en synergie avec des partenaires industriels, justifie l’intérêt des chercheurs du laboratoire à intégrer les problématiques de packaging à toutes les étapes pertinentes des projets de recherche permettant d’assurer un potentiel de valorisation élevé pour les travaux réalisés. De plus, les travaux réalisés au 3IT s'intègrent dans la « chaîne d’innovation intégratrice » mise en place avec le Centre de collaboration MiQro innovation (C2MI) où les différents partenaires travaillent de concert sur les composants de dernières générations avec les moyens technologiques de pointe et plus spécifiquement à l’état de l’art mondial dans le domaine du packaging.