Objectifs

La dépendance énergétique et l’accès à l’énergie représentent un défi majeur pour l’espèce humaine au XXIème siècle. Alors que l’ère du pétrole et de l’énergie bon marché atteint ses limites, notre dépendance aux systèmes énergétiques pour l’accès à la nourriture, la santé, la sécurité, les communications n’a jamais été aussi grande. Il est par conséquent indispensable de revoir notre approvisionnement et notre gestion énergétique, de manière durable.

Dans ce contexte, l’axe Énergie s’intéresse aux nouvelles sources et à la gestion de l’énergie avec une approche allant du matériau au système. Ces sources d’énergie sont dédiées à la génération d’énergie centralisée (systèmes CPV) comme à microgénération pour des applications de récolte d’énergie (« energy harvesting ») ou à la réduction des pertes par l’augmentation des rendements des systèmes de conversion.

Les aspects photovoltaïques sont abordés par le développement de nouvelles architectures et les nouveaux procédés de fabrication pour les cellules adaptées aux systèmes CPV et hybrides. L’aspect thermique est couvert par les études fondamentales sur le transport dans les nanomatériaux et leur application pour la fabrication de dispositifs de contrôle des flux thermiques. Des dispositifs fluidiques pour l’extraction et la récupération de la chaleur sont aussi testés. Enfin, nous allons aussi vers la fabrication et l’utilisation de dispositifs à base de GaN pour réduire les pertes et améliorer les rendements des systèmes d’électronique de puissance.

Ces activités de recherche sont menées dans un souci de collaboration avec des laboratoires et industriels français et canadiens. En particulier, elles s’intègrent dans les thématiques du laboratoire commun avec la société français STMicroelectronics qui finance plusieurs thèses CIFRE dans cet axe.