Le circuit de lecture

La langue littéraire entraîne l'auditoire dans un monde fictif, imaginaire avec subjectivité, émotivité et affectivité. À l'opposé, la langue scientifique relate des faits véridiques avec objectivité, clarté, précision et neutralité. Quant à la vulgarisation scientifique, elle apparaît comme l'art de transmettre à un public non initié ce que les chercheurs et chercheuses ont trouvé et pourquoi ils le cherchaient avec tant d'acharnement. La vulgarisation centre l’intérêt du lectorat sur les résultats de la recherche et raconte l'histoire de cette recherche. 

À cet égard, les divers éléments du circuit de lecture (éléments fondamentaux en journalisme), soit les titres, sous-titres et intertitres, l'amorce ou le chapeau d'introduction et la conclusion acquièrent une importance toute particulière. En effet, ces éléments ont pour but de piquer la curiosité du lecteur ou de la lectrice et de relancer son intérêt.


Également, dans la narration de l'histoire, il faut souligner l'importance des charnières de liaison et la présence d'éléments humains : citations, témoignages, incises expressives (argumente l'architecte, rétorque l'historienne, etc.) et d'aspects plus subjectifs, qui dénotent des marques d'implication du narrateur ou de la narratrice (pronoms personnels, adjectifs et adverbes expressifs, tels Vous auriez tort de croire ... , La question n 'est pas si farfelue qu'elle ne semble ... )

Les supports visuels

Cet aspect concerne les aides à la lecture, soit l'exploitation des images, de la couleur, des encadrés, des cartes, des dessins, des légendes, des schémas, des graphiques et des tableaux, de la typographie dans son ensemble. Ces éléments ont pour but de rendre les textes de vulgarisation scientifique attrayants, intéressants et accessibles au public visé. Cela exige de la part des responsables des revues et magazines beaucoup d'imagination et de créativité. Ces éléments constituent des accroches très importantes qui sont placées en marge du texte principal. Ils véhiculent des informations à caractère historique, biographique, scientifique, ou autres; mais très souvent, ils ont pour but de relancer l’intérêt des lecteurs et lectrices, de les divertir et de les amuser.

Les informations ci-dessus sont tirées de l’ouvrage Rédaction technique, administrative et scientifique, 3e Édition, p. 147-161.