Pascal-André Fortin - Faculté de génie

Quels sont tes projets récemment réalisés ou en cours de réalisation?

Je suis un des membres fondateurs et actifs de l’Association des transports électriques de l’UdeS (ATEUS). L’ATEUS à comme objectif de former un pôle d’expertise en électrification des transports à l’UdeS. Elle veille à rassembler et promouvoir les activités étudiantes en électrification du transport afin de pousser l’innovation et accélérer l’adoption de la mobilité électrique.

Auparavant, j’ai terminé mon projet de fin de baccalauréat qui veillait à concevoir une formule SAE hybride. Nous avons participé et remporté la compétition internationale de ces prototypes.

Pourquoi la philanthropie est-elle importante?

Je crois qu’il est important de donner au suivant et de supporter sa faculté afin de permettre aux futurs ingénieurs de s’appuyer sur le succès et les acquis de ceux qui les ont précédés. Les infrastructures, équipements et programmes soutenus permettent des gains directs à la formation des étudiants. Les projets étudiants sont si nombreux à la Faculté de génie, que cette dernière entreprend la construction d’un Studio de création. L’infrastructure permettra aux étudiantes et étudiants d’aller au bout de leurs ambitions et de leurs talents dans un environnement sécuritaire et stimulant.

Comment un financement supplémentaire peut-il aider dans la poursuite d’un projet? 

Des infrastructures et équipements supplémentaires permettraient un gain important de la productivité des recherches et le développement des compétences de chaque étudiant. Du côté des implications, des équipements adaptés permettraient un apprentissage plus rapide et plus sécuritaire. Parfois il s’agit simplement d’aider à financer l’organisation d’un colloque ou d’une compétition interuniversitaire. Ces expériences ajoutent grandement au professionnalisme de chaque nouvel ingénieur. 

Pourquoi s’impliquer dans divers projets durant les études? 

Je me suis impliqué dans les comités sociaux et techniques dès mon arrivée à l’UdeS sans trop me questionner sur les gains potentiels. Avec le recul, les gains sont immenses : formation d’un réseau émancipé; connaissance des enjeux majeurs politiques, sociaux et économiques reliés aux activités événementielles. Arrivé à la Faculté de génie en 2007, j’ai eu la chance suivre la progression de la Faculté au fil du temps ainsi que l’évolution des différents programmes et enjeux en plus du contexte social étudiant. Mes études graduées m’apportent aussi la perception du côté de la recherche, exposant ses défis et besoins. Mes implications m’ont permis de m’épanouir dans d’autres aspects professionnels qui me permettent d’être prêt pour le marché du travail.

Faire un don à la Faculté de génie