Katherine Boisvert-Vigneaut- Faculté des sciences de l'activité physique

  • Doctorat en gérontologie

Nommez et décrivez vos projets et implications récemment réalisés ou en cours.

Je fais partie du comité fondateur de la « Journée des études supérieures de la Faculté des sciences de l’activité physique ». Il s’agit d’une journée qui combine plusieurs plateformes d’échange et de réflexion collective sur la vie aux cycles supérieurs ainsi que sur les opportunités de placement après les études graduées. Il n’est pas rare que les étudiants aux cycles supérieurs se remettent en question quant à leur capacité à réussir, aux meilleurs choix à faire pour favoriser leur progression et, surtout, face à leur placement à la fin des études. Cette journée a été un franc succès; elle est donc organisée à chaque année depuis 3 ans.

À travers cette journée, nous en avons profité pour mettre sur pied un réseau d’entraide pour les étudiants désirant avoir un mentor pour les aiguiller à travers les diverses étapes (projet de recherche, cours, rédaction) de la maîtrise en sciences de l’activité physique. Par ailleurs, je fais présentement les démarches afin d’élargir ce programme d’entraide aux étudiants du baccalauréat de la Faculté des sciences de l’activité physique.

De plus, je participe activement à la promotion de ma profession de kinésiologue et, à la fois, du baccalauréat en kinésiologie de l’Université de Sherbrooke, que ce soit à travers les portes ouvertes, les tests d’aptitudes physiques, les journées d’accueil et les journées de promotion au secondaire.

La santé pour tous étant ma préoccupation la plus chère, je trouve aussi le temps de m’impliquer au sein d’organismes communautaires qui font la promotion des saines habitudes de vie.

Selon vous, pourquoi la philanthropie est-elle importante?

À travers notre formation universitaire, nous apprenons à être créatifs, à gérer des projets, à répondre aux besoins. Évidemment, de nombreuses idées novatrices voient le jour au sein de la communauté universitaire! Ces initiatives étudiantes témoignent de la volonté des étudiants de s’entraider tout en contribuant au développement de la communauté. Malheureusement, certaines d’entre elles ne seront pas menées à terme par manque de financement.Ainsi, par la philanthropie, vous encouragez des étudiants motivés, passionnés et dévoués à réaliser des projets novateurs qui influenceront significativement la communauté d’ici et d’ailleurs. Vous rendez possible la réalisation de projets audacieux qui mettent à profit une expertise de haut niveau, tout en contribuant à de multiples apprentissages sur les plans personnel, professionnel et communautaire.

Que ce soit dans le domaine de la santé, du génie ou de l’enseignement, la philanthropie aide à la réalisation de projets qui, intrinsèquement, sensibilisent les étudiants à la portée de leurs gestes et de leur expertise dans leur société, ce qui les motive à s’impliquer davantage!

Comment un financement supplémentaire pourrait-il  vous aider dans la poursuite de votre projet?

Dans mon cas, une telle aide financière pourrait aider à l’organisation de notre colloque facultaire annuel. La participation à titre d’invité d’un scientifique de grande renommée du domaine permettra à la fois d’en apprendre plus sur sa recherche, mais aussi de mieux connaitre la réalité des diplômés du deuxième et troisième cycles sur le marché du travail. Il s’agit ici que les étudiants s’inspirent de ce qui se fait ailleurs pour bonifier leur parcours et ainsi augmenter leurs chances de succès.

Une aide financière nous permettrait aussi d’offrir des formations aux mentors qui font partie du réseau d’entraide du deuxième cycle de la Faculté des sciences de l’activité physique. Le mentorat s’avère un levier important dans le cheminement d’un étudiant aux cycles supérieurs en raison de l’aide directe et informelle qu’il obtient de son mentor et, surtout, du support moral qui découle de cette relation étroite et unique.

Pourquoi avez-vous accepté d’être porte-parole/bénévole pour la campagne annuelle?

« Les gens donnent pour les gens ». Il me tenait à cœur de pouvoir mettre une voix sur l’utilité des dons, un visage sur l’aide financière qui est offerte. J’ai moi-même bénéficié d’un tel financement lors de mon implication au sein de divers comités pour la réalisation de projets étudiants. C’est donc un privilège pour moi de pouvoir exprimer ma reconnaissance aux donateurs.

Pourquoi considérez-vous qu’il est intéressant de s’impliquer dans divers projets durant vos études?

Je m’implique au niveau universitaire depuis le tout début de mes études, soit depuis 8 ans. Depuis, je réalise que j’ai fait énormément d’apprentissages au niveau technique, économique, environnemental et humain. Des apprentissages d’une valeur inestimable, comme le dépassement de soi, l’autonomie. Des apprentissages qui me permettent de me démarquer sur le marché du travail et en travail d’équipe. Des apprentissages qui me seront utiles toute ma vie, au quotidien. Mais, surtout, des apprentissages qui ne s’apprennent qu’en s’impliquant.