Élise Pilon - Faculté d'administration

  • Maîtrise (grade M. Sc.) en marketing (2014-2015)  + Baccalauréat en administration concentration marketing (2011-2014)

Nommez et décrivez vos projets et implications récemment réalisés et ou en cours.

Depuis maintenant deux ans, j’ai la chance m’impliquer dans un organisme qui a des valeurs qui concordent avec les miennes. En tant que présidente du conseil d’administration, j’appuie l’Estudiantine, une coopérative de solidarité en habitation spécialement conçue pour offrir près de 70 logements de qualité aux étudiants universitaires de la ville de Sherbrooke. Mon implication dans cet organisme est de participer activement aux décisions et orientations stratégiques de l’Estudiantine avec le reste du conseil d’administration, composé en grande majorité d’étudiants/locataires. Mais comme j’ai à cœur le développement de la coopérative, je participe aussi à toutes les journées portes ouvertes universitaires afin d’en faire la promotion auprès des futures cohortes étudiantes.

De plus, grâce à ma formation en marketing, j’ai le plaisir d’appuyer une autre organisation à caractère social qui a pour but de rendre disponible de l’information juridique de qualité pour les Québécois, c’est-à-dire Éducaloi. Pour terminer ma maîtrise, je vais effectuer mon essai-intervention auprès de cet organisme à but non lucratif afin de répondre à une problématique marketing qui n’avait pu être adressée auparavant.  

Selon vous, pourquoi la philanthropie est-elle importante? 

Par définition, un philanthrope est un individu qui tente d’améliorer le sort de ses semblables par divers moyens. Alors, pour chacun de nous, il ne reste qu’à déterminer le moyen qui sera le plus passionnant possible. Un adage veut que « Le meilleur des métiers est celui qui nous donne l’impression de ne même pas travailler ».  Pendant que nous sommes à l’université, nous sommes en train de cultiver et d’alimenter cette passion qui sera un jour notre métier. Il est illogique pour moi de dire qu’on peut être passionné dans un domaine et ne pas vouloir le partager avec ses semblables afin de les faire bénéficier de l’expertise que nous développons. La philanthropie est pour moi une avenue toute naturelle dans mon développement académique et personnel. À quoi bon étudier le marketing si je suis la seule à en bénéficier?

Comment un financement supplémentaire pourrait-il vous aider dans la poursuite de votre projet? 

Pendant mon parcours universitaire, j’ai eu l’honneur d’être récipiendaire de quatre bourses différentes pour mes résultats académiques. En fait, je vois un peu ces bourses comme un financement supplémentaire pour poursuivre mes études et mes projets. En recevant l’appui financier de différents donateurs, c’est bien plus de l’argent que l’on reçoit. Ce financement, c’est aussi un appui moral très important qui nous motive à continuer à s’impliquer dans nos divers projets. Avoir le soutien de ses proches c’est vraiment important, mais voir que des donateurs, qu’on ne connait même pas, prennent le temps et l’effort de venir nous supporter à leur manière, c’est extrêmement gratifiant et motivant.Pourquoi avez-vous accepté d’être porte-parole/bénévole pour la campagne annuelle? 

Malgré mon jeune âge, cela fait bientôt près de 20 années que je passe dans différents systèmes scolaires. À mon avis, l’accès facile à l’éducation est très important. Je la prône et la valorise énormément et, en tant que porte-parole, je trouve qu’il est crucial de soutenir l’éducation universitaire. Tout comme ma mère dans les années 1970, j’ai grandement apprécié mon passage à l’Université de Sherbrooke et je suis contente de participer à la campagne annuelle pour en assurer sa pérennité. Grâce aux fonds amassés par les différents donateurs, cela permet d’encourager les différents projets des étudiants actuels et des générations à venir. 

Pourquoi considérez-vous qu’il est intéressant de s’impliquer dans divers projets durant vos études?

La question qu’il faudrait se poser est plutôt : Pourquoi pas? Notre passage à l’université démontre notre détermination à vouloir développer nos compétences et notre volonté d’apprendre. En m’impliquant dans divers projet scolaires, sportifs ou même de bénévolat durant mes études, j’ai eu la chance de rencontrer une foule de gens passionnés et déterminés. Parce qu’il ne faut pas oublier que mes études m’ont fourni un grand nombre de connaissances en marketing, mais que mes projets hors université m’ont tellement fait apprendre par rapport à la synergie de groupe, le succès et l’échec, l’entraide et le dévouement. Je dois avouer que je me sens tellement plus épanouie depuis que je me suis impliquée dans le bénévolat, les organismes à but non lucratif, le sport et des activités sociales depuis mon entrée à l’université. Force est d’admettre que ce sentiment d’épanouissement doit être commun à tous ceux et celles qui ont su pleinement profiter de leur passage à l’Université de Sherbrooke en s’impliquant dans divers projets!