UdeS Monde

Carrefour d’échanges. Partage de savoirs.

UdeS Monde

Partageant la volonté de l’Université de Sherbrooke de s’ouvrir sur le monde et de collaborer davantage avec ses communautés et partenaires, UdeS Monde vise à créer un pont entre l’UdeS et ses milieux et à devenir un riche carrefour d’activités et d’échanges interculturels et internationaux. Cette initiative contribue au partage de savoirs, notamment en enseignement et en recherche, et à bâtir une société accueillante, ouverte à l’autre.

Édition 2020-2021

Ouvrir ses frontières

Chapeautée par USherbrooke International, la première édition s’incarne dans de multiples activités internationales et interculturelles, collaborations et échanges de toutes sortes dans le but de rejoindre la communauté universitaire, les organismes municipaux et communautaires actifs dans l’accueil des étudiants internationaux et des immigrants, ainsi que les partenaires internationaux de l’UdeS en enseignement et en recherche.

Voir les événements passés

Les co-présidents d'honneur 2020-21 Sondès Allal et David Morin

Lire le texte inaugural des co-présidents d'honneur

Sondès Allal et David Morin, co-porte-paroles de l'édition 2020-2021.

Pour moi, UdeS Monde, c’est l’université décloisonnée. Celle où tous les mondes s’entrecroisent, échangent et s’enrichissent. Le monde des savoirs théoriques qui dialoguent avec celui des savoirs expérientiels, le monde de l’universel qui commence avec celui de l’infinitésimal humain et le monde d’ici qui apprend là-bas ou le monde d’ailleurs qui choisit ici. C’est une université ancrée dans son territoire, connectée à sa communauté et ouverte sur tous les mondes.

Sondès Allal, conseillère aux projets entrepreneuriaux à l’École de gestion

Ouvrir ses frontières, c’est d’abord commencer par soi-même et changer notre façon de voir les choses. Ensuite, c’est s’enrichir au contact des autres, partager nos expériences au sein même de nos campus et avec l’ensemble de la communauté hors de nos murs. Enfin, c’est voyager, ici et dans le monde, pour faire tomber nos préjugés et nous enseigner la tolérance. C’est le parcours de beaucoup d’entre nous. Plus que jamais, on a besoin de ça pour prendre soin les uns des autres

David Morin, professeur titulaire à l’École de politique appliquée et cotitulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents