Dosimétrie

Dosimétrie externe :

Toute personne autorisée doit être inscrite au programme de surveillance de l’exposition aux rayonnements ionisants offert par les Services nationaux de dosimétrie du Bureau de la radioprotection de Santé Canada et ainsi obtenir un dosimètre personnel lorsqu’elle :

  • manipule des radio-isotopes autres que le tritium, le carbone-14 ou le souffre-35 dans un laboratoire élémentaire;
  • manipule, quelque soit le radio-isotope, dans un laboratoire intermédiaire ou supérieur;
  • utilise les irradiateurs autoblindés ou tout autre appareil à rayonnement contenant une source de grande activité;           
  • utilise des sources scellées libres, de grande activité.

Pour s'inscrire au programme de surveillance de l’exposition aux rayonnements ionisants :

  • les personnes sur le campus de la santé  doivent contacter les personnes en charge de la radioprotection ou le personnel du centre de gestion des matières dangereuses et compléter le formulaire de demande de dosimètre.
  • les personnes du département de biologie et de physique de la Faculté des sciences doivent contacter les coordonnateurs de laboratoire en charge de la dosimétrie;

Toute personne dont l'exposition trimestrielle dépasse 0.3 mSv au corps ou 1 mSv à la peau doit en être avisée par écrit par la personne responsable de la radioprotection. Toute personne qui désire avoir ses résultats de dosimétrie doit en faire la demande au responsable de la radioprotection.

Dosimétrie interne :

Le seul programme régulier d'essais biologiques s'adresse aux personnes qui manipulent de l'iode radioactif sous forme volatile et sert à surveiller l'incorporation de l'iode dans la thyroïde.

Une vérification doit être faite dans les cinq (5) jours suivant une exposition due à une manipulation, un incident ou une contamination. Toute personne qui prévoit manipuler de l’iode volatil doit communiquer par téléphone ou par courriel avec la personne responsable de la radioprotection pour prendre rendez-vous afin de procéder au dépistage dans les cinq (5) jours suivant la manipulation. Dans le cas d’incidents, toute personne impliquée dans l’événement doit contacter immédiatement la personne responsable de la radioprotection afin de procéder au dépistage s’il y a lieu.