Responsabilité du producteur

Celui qui produit une matière résiduelle est également responsable d’elle. Par conséquent, il ne peut effectuer une opération sans que l'aspect de l'élimination des résidus dangereux n'ait été étudié et qu'une solution adéquate n'ait été proposée et acceptée.

Le système de gestion des résidus dangereux de l'Université de Sherbrooke, comprend la cueillette régulière des matières résiduelles dangereuses dans les laboratoires, un entreposage temporaire et la disposition finale selon les exigences gouvernementales. Les utilisateurs du laboratoire doivent simplement déposer les matières résiduelles dans des contenants appropriés et bien identifiés prévus à cette fin. Le personnel du SSMTE vous remet des étiquettes de format moyen ou grand pour identifier convenablement vos contenants de matières résiduelles. Il est préférable de ne pas prendre de trop gros contenants pour les résidus peu fréquents, afin que le ramassage soit fait régulièrement. L’université est chargée selon la taille du contenant, et non selon le volume du contenu, tenez-en compte lors du choix de la bouteille. Des bouteilles vides de produits chimiques peuvent ainsi être réutilisées pour les matières résiduelles, mais n’oubliez pas de bien les identifier avec l’étiquette du SSMTE. Aucun déchet chimique ne devrait être entreposé dans un laboratoire plus de 6 mois à un an.