Christine Métayer

Professeure retraitée

Formation

  • B.A. (histoire ethnologie) (Laval)
  • M.A. (histoire) (Laval)
  • D.E.A. (histoire et civilisations) (E.H.E.S.S. Paris)
  • Ph.D. (histoire) (Laval)

Domaines d'enseignement et de recherche

  • Anthropologie historique
  • Histoire sociale et culturelle
  • France, 16e-18e siècles
  • Histoire des usages de l'écriture
  • Histoire sociale des marchés
  • Histoire des cimetières

Publications

  • 1995 « Humble métier et métier des humbles: l'écrivain public à Paris, aux XVIIe-XVIIIe siècles », Scrittura e Civiltà (Firenze), vol. XVIII, 1995, p. 325-349.
  • 1994 « Un espace de vie à Paris: les charniers du cimetière des SS. Innocents sous l'Ancien Régime », Revue de la société historique du Canada / Journal of the Canadian Historical Association, nlle série, vol. IV, 1994, une sélection des meilleures communications présentées au congrès annuel de la Société historique du Canada (Carleton, 1993), p.183-206.
  • 1993 Recension de Histoire des femmes (vol. III, N.Z. Davis et A. Farge, éd., XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Plon, 1991), Recherches féministes, Québec, vol. VI, n° 1, 1993 (Temps et mémoire des femmes), p. 123-125.
  • 1991 « La menace de disette, la peur de soulèvements et le sens traumatique d'un événement : le cas du blocus parisien de l'hiver 1649 », dans C. Dolan, éd., Événement, identité et histoire, Québec, les Editions du Septentrion, 1991, p. 95-116.
  • 199l « La résonance sociale et culturelle du métier d'écrivain public à Paris sous l'Ancien Régime », Histoire sociale / Social History, Ottawa, vol. XXIV, n° 47, mai 1991, p. 149-167.
  • 1990 « De l'école au Palais de Justice: l'itinéraire singulier des maîtres écrivains de Paris, XVIe-XVIIIe siècles », Annales. Economies, Sociétés et Civilisations, Paris, vol. XLV, n° 5, septembre-octobre 1990, p. 1217-1237.
  • 1988 « La communauté des maîtres écrivains de Paris et l'enseignement de l'écriture sous l'Ancien Régime: dans la destinée de l'art calligraphique », Historical Papers / Communications historiques, un choix des meilleures communications présentées au Congrès annuel de la Société historique du Canada (Hamilton, 1987), Ottawa, Love Printing, 1988, p. 23-43.

Recherches

  • Les usages sociaux de l'écriture, 16e-18e siècles
  • La place publique du marché et la vie de quartier à Paris, 16e-18e siècles
  • Les auxiliaires de Justice en France (anthropologie du judiciaire), 16e-18e siècles

Commentaires

  • Quiconque s'enquiert de l'histoire apprend vite qu'entre l'historien et son objet de recherches fleurit une relation singulière, enracinée dans l'émotion, l'intuition, l'imagination du chercheur. J'ai toujours été fascinée par le pouvoir de l'écriture, notamment par sa capacité à mettre en forme non seulement le langage mais aussi les relations entre les individus.
  • Ici s'ancre mon intérêt pour les maîtres écrivains et leurs homologues publics, les premiers affairés auprès de leurs élèves ou des criminels au Palais de Justice, les autres attablés dès potron-minet sur la place du marché.
  • L'itinéraire poursuivi auprès de ces scribes de tout acabit m'aura valu, outre les plus beaux séjours de recherche à Paris, le prix « Jean-Hamelin » de l'Université Laval (en 1991) et le prix « John Bullen » de la Société historique du Canada (en 1994), la découverte des plus pittoresques marchés dont je tente aujourd'hui de comprendre, de concert avec mes étudiants, le rôle fondamental joué au sein de la communauté aux 17e-18e siècles.