Micheline Dumont

Professeure émérite

Département d'histoire
Faculté des lettres et sciences humaines
Université de Sherbrooke
Sherbrooke (Qc), J1K 2R1

Formation

  • Maîtrise en histoire, Université Laval
  • Licence en lettres, Université de Montréal

Carrière

  • 1970-1999 professeure à l’Université de Sherbrooke
  • 1962-1963 enseignante au Collège Regina Assumpta de Montréal
  • 1960-1961 enseignante au Collège Sainte-Anne de Lachine
  • 1959-1960 enseignante à l’Institut Cardinal-Léger
  • 1959-1968 enseignante à l’École normale Cardinale-Léger

Domaines d’enseignement et de recherche

Histoire des femmes et étude des pratiques de l’histoire.

Publications

LE FÉMINISME QUÉBÉCOIS RACONTÉ À CAMILLE (2008)

Micheline Dumont
Les éditions du remue-ménage

Historienne reconnue et spécialiste de la question des femmes, Micheline Dumont est depuis plusieurs années invitée à donner des conférences sur l’histoire des femmes au Québec. De ces rencontres, a germé l’idée d’écrire un ouvrage sur le féminisme québécois qui ne s’adresserait pas aux universitaires, mais plutôt aux jeunes femmes et à toutes celles qui n’ont pas beaucoup d’atomes crochus avec les livres savants, avec les notes au bas des pages, avec les rapports de recherche. C’est donc avec un souci de clarté et de lisibilité qu’elle raconte dans cet ouvrage l’histoire du féminisme depuis plus d’un siècle.

De l’apparition du féminisme québécois vers les années 1890, en passant par les moments marquants de l’histoire des femmes au Québec – la fondation du Conseil national des femmes du Canada, les apports du féminisme chrétien, la Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste, les luttes entourant le droit de vote au fédéral et au provincial, la Deuxième Guerre mondiale, la Révolution tranquille, la commission Bird, les actions chocs des féministes radicales, l’influence du féminisme dans les arts, le référendum de 1980, la montée de l’antiféminisme, la Marche du pain et des roses et la Marche des femmes en l’an 2000, jusqu’aux débats féministes actuels – Le féminisme québécois raconté à Camille est un livre complet dont la forme originale offre une lecture stimulante.

Table des matières

Dans Le Devoir du samedi 11 mars 2006, Micheline Dumont a publié un article sur le roman historique. Romans historiques

Brève histoire des institutrices au Québec de la Nouvelle-France à nos jours (2004)

Andrée Dufour, Micheline Dumont
Montréal, Éditions Boréal.

Résumé du livre

Extrait du journal Liaison

La pensée féministe au Québec (2003)

Micheline Dumont et Louise Toupin
Édition du Remue-Ménage, 752 p.

Les trois découvertes fondamentales dans la carrière de Micheline Dumont

Première découverte : Les femmes sont dans l'histoire
Seconde découverte : Les femmes ont une histoire
Troisième découverte : Les femmes font l'histoire

Découvrir la mémoire des femmes (2001))

Éditions du remue-ménage

  • Les religieuses sont-elles féministes? Montréal, Bellarmin, 1996.
  • Histoire des femmes au Québec depuis quatre siècles. [Avec le Collectif Clio], Montréal, Éditions du Jour, 1992. [Deuxième Édition revue et augmentée d'un ouvrage paru en 1982.]
  • Quebec Women: A History. [Avec le Collectif Clio], Toronto, Women's Press, 1987.
  • Les Couventines. L'Éducation des filles dans les pensionnats de religieuses, 1840-1960. [Avec Nadia Fahmy-Eid], Montréal, Boréal, 1986.
  • Maîtresses de maison, maîtresses d'école. Femmes, Familles et Éducation dans l'histoire du Québec. [Avec Nadia Fahmy-Eid], Montréal, Boréal, 1983.
  • L'Histoire apprivoisée. Montréal, Boréal, 1979.
  • Apôtres ou Agitateurs. La France Missionnaire en Acadie, Montréal, Boréal, 1971.
  • Laure Conan, Choix de textes choisis et présentés. Montréal, Fides, 1961.

Choix d'articles

  • « La culture politique durant la Révolution tranquille : l'invisibilité politique des femmes dans Cité libre et L'Action nationale » dans Recherches féministes, vol. 21, no 2, 2008, p. 103-126.
  • « Des heures et des heures de travail bénévole. Les religieuses à Québec », dans Cap-aux-diamants, no 95, automne 2008, p. 24-28.
  • « Grandir au pensionnat au Québec au tournant des années 1950 » dans la série « Growing up in.../Grandir en... », Historical Studies in Education/Revue d'histoire de l'éducation, automne 2008, vol. 20, no 2, p. 111-121.
  • « La revue Recherches féministes a 20 ans : un peu d'histoire pour comprendre le présent et préparer l'avenir », présentation du numéro anniversaire de Recherches féministes, vol. 21, no 1, 2008, p. 1-9. (Avec Estelle Lebel)
  • « Enfin je vais à l'école! Une école primaire mixte dans le Québec des années 1940 », dans la série « Growing un in.../Grandir en... », Historical Studies in Education/Revue d'histoire de l'éducation, printemps 2007, vol. 10, no 1, p. 141-152.
  • « Des écoles normales à la douzaine », dans Cap-aux-Diamants, no 75, automne 2003, p. 43-48.
  • « Femmes dans un paysage », dans Journal of Eastern Townships Studies/Revue d'études des Cantons de l'est, no 20, printemps 2002, p. 31-43.
  • « L'histoire religieuse sans les femmes », dans Études d'histoire religieuse, volume 67, 2001, p. 197-208.
  • Plusieurs biographies dans le Dictionnaire Biographique du Canada [Voir Tome 3, 4, 13, 15.]
  • « La construction de l'invisibilité », dans Liberté, Novembre 2000.
  • « L'histoire des femmes au Québec: un champ bien clos », dans Atlantis: Journal of Women's Studies/ Journal d'études sur les femmes, 2000.
  • « Suffrage féminin et démocratie au Canada. Le cas canadien reconsidéré», dans Bulletin d'histoire politique, vol. 6, no 3, été 1998, p. 120-133.
  • « Pas d'histoire les femmes. Le féminisme dans un magazine québécois à grand tirage : L'Actualité », dans Recherches féministes : Ils changent… disent-ils, , vol. 11, no 2 : 1998, p. 101-124. (Avec Stéphanie Lanthier).
  • « L'histoire nationale peut-elle intégrer la réflexion féministe sur l'histoire »? dans A propos de l'histoire nationale, ( R. Comeau et B. Dionne éditeurs), Septentrion, 1998, p. 19-37.
  • « Histoire et société. Quel a été le rôle de l'Institut d'histoire de l'Amérique française? », dans Bulletin d'histoire politique, vol. 6, no2, hiver 1998, p. 90-114.
  • « Du féminin au féminisme. L'exemple du Québec reconsidéré » dans Clio. Histoire Femmes et Société, no 6, 1997.p.204-216.
  • « Pour sortir de l'ambiguïté » dans Bulletin d'histoire politique, vol. 5 no 1, automne 1996, p. 16-30.
  • « L'Urgence d'une stratégie politique de la recherche féministe» dans Femmes et Savoirs, Cahiers de recherche du GREMF, (P. Bouchard, éd.) 1995, p. 31-44.
  • « Quebec Women and the Constitutional Issue » dans Gender and Politics in Canada, (Pierre-Yves Gingras éd.) , McGill/Queens, 1995, p.153-174.
  • « The Quebec Experience » dans Challenging Times : The contemporary Women's Movement in Canada and in the United States, (David Flaherty and Constance Backhouse eds.), McGill/Queens, 1992, p. 72-82.
  • « Les Québécoises dans la crise constitutionnelle canadienne » dans Zeitschrift f³r Kanada Studien, 112. Jahrung, Nr. 1, Band 21, 1992, p.25-34. [publication allemande]
  • « L'expérience historique des femmes face à l'avenir politique et constitutionnel du Québec » dans L'Action nationale, vol. L XXXI, NO 5, 1991, P. 610-622. [Mémoire soumis à la Commission Bélanger-Campeau].
  • « La pointe de l'Iceberg : L'histoire de l'Éducation et l'histoire de l'Éducation des filles au Québec » dans Historical Studies in Education/Revue d'histoire de l'Éducation, vol. 3 no 2, 1991, p.211-236. [Avec Nadia Fahmy-Eid].
  • « L'histoire des femmes » note critique sur un article de Fernand Ouellette, dans Histoire sociale/Social History, vol. 23, no 45, 1990, p.117-128.
  • « L'alphabétisation masculine » note critique sur un article de Gérard Bouchard, dans Histoire sociale/Social History, vol. 23, no 45, 1990, p.129-131.
  • « Un regard québécois sur le féminisme français » dans BIEF (Bulletin des Études féminines), Université d'Aix-en-Provence, no 47, 1989, p. 169-186.
  • « L'enseignement de l'histoire » dans L'Action nationale, Vol. LXXIX, no 4, 1989, p. 375-394.
  • « The Influence of Feminist Perspectives on Historical Research Methodology » dans The Effects on Feminist Approaches on Research Methodologies,( Winnie Tomm ed.), Waterloo, Wilfrid Laurier Press, 1989, p.111-130.
  • « L'instruction des filles avant 1960» dans Interface, la revue des chercheurs, vol 7, no 3, 1986, p. 22-29. « Recettes pour la femme idéale : femmes, familles et éducation dans deux journaux libéraux : Le Canada et La Patrie (1900-1920 )» dans Atlantis, vol. 10, no 1, 1984, p. 46-59. [avec Nadia Fahmy-Eid].
  • « La parole des femmes. Les revues féminines : 1938-1968 » dans Les idéologies au Canada français, Tome IV, Québec, Presses de l'Université Laval, 1981, trois volumes. Voir volume 2 : p. 5-45.

Quelques participations aux médias

  • Traître ou patriote? de Jacques Godbout, ONF, 2000.
  • Depuis l'automne 1999, je collabore régulièrement aux émissions de la Chaîne « Historia », notamment, « L'histoire à la une » et « Les trente journées qui ont fait le Québec ».
  • Femmes et religieuses : Femmes de Dieu, et Ouvrières de Dieu, de Lucie Lachapelle, ONF, 1999.
  • 1997. Participation à « Épopée en Amérique », série de 13 émissions sur l'histoire du Québec, par Gilles Carle et Jacques Lacoursière, présenté à Télé-Québec, Télé-Métropole et TV-5.
  • 1996. « Désirs de Liberté ». Film de Paula McKeown, produit par la Centrale de l'enseignement du Québec. [Sur l'histoire du féminisme au Québec depuis 1965.]
  • 1990. Participation à « Le Point », 24 avril 1990 : « La conquête du droit de vote des femmes ». CBFT. Radio-Canada.
  • Novembre 1987-avril 1988. Chronique hebdomadaire CFLX à l'Émission « Entre parenthèses » : Histoire du féminisme occidental.
  • 1986-87. Cinq émissions à « Le matin de la fête », à CBF/AM : L'éducation des filles au Québec.
  • Novembre 1986 à juin 1987. Chronique hebdomadaire à CFLX , pour l'émission « Remue-Méninges » : Histoire des femmes au Québec.
  • Août 1980. Participation à l'émission « Réflexions autour du phénomène des Yvettes », dans un Télémag spécial, à CBFT, Radio-Canada.
  • 9 janvier 1974. Participation à Femmes d'aujourd'hui : émission spéciale consacrée à Laure Conan. CBFT, Radio-Canada.
  • 1973. Participation à la série « Adieu Alouette », produite par le National Film Bord of Canada. [en anglais] : Histoire des femmes au Québec.

Biographie

À l'école, je tenais mon crayon si fermement qu'il m'est poussé une petite bosse sur le majeur. « Ce sera ta bosse d'écrivain ! » m'a dit ma grand-mère. C'était autour de 1942 à Dorion. Et pourtant, c'est bien malgré moi que je suis devenue écrivaine. Après des études studieuses à Dorion [la petite école], Vaudreuil [le pensionnat], Lachine [le collège] , Montréal [la licence] et Québec [la thèse], j'ai entrepris une carrière d'enseignement, à Montréal d'abord [1959-1968], puis à l'Université de Sherbrooke, de 1970 à 1999. Depuis ma retraite, j'enseigne régulièrement à l'Université du Troisième âge. J'ai inscrit plus loin quelques unes de mes publications, disons les plus intéressantes, car j'ai écrit un nombre assez extravagant d'articles.

En 1968, alors que je faisais une pause dans ma carrière pour attendre la naissance de ma troisième fille, j'ai reçu une commande de la Commission Royale d'enquête sur la situation de la femme au Canada. J'ai alors écrit Histoire de la situation de la femme dans la province de Québec. Ce texte pionnier, traduit en anglais et publié en 1971 parmi les études de la Commission Bird, a donné une nouvelle orientation à mes recherches. En effet, c'est depuis cette date que mes principales activités sont polarisées par l'histoire des femmes.

Depuis juin 1999, je suis à la retraite. J'aurai peut-être le temps maintenant d'écrire tous ces livres qui attendent d'être écrits. La question reste entière toutefois, de savoir si toutes ces écritures sont de la littérature.

Par ailleurs, je suis très contente de mes trois filles, Marie, clarinettiste, Laurence, anthropologue et Hélène, documentaliste, que ma grand-mère aurait bien aimé voir prendre leur place dans la vie. J'ai donc pris la relève: je surveille mes trois petits enfants, tentant de détecter dans leur personnalité, ce que l'avenir va leur réserver.